Burkina Faso : Près de 456 milliards de F CFA investi dans le Programme d’urgence pour le Sahel du Burkina Faso

Les problèmes de sécheresse et la précarité ambiante dans la zone sahel restent une préoccupation majeure au Burkina. L’État a donc montré sa volonté de ne point lésiner sur les moyens pour venir en aide aux populations. Cela s’est matérialisé à travers Programme d’urgence pour le Sahel du Burkina Faso (PUS-BF) d’un coût global de  455,34 milliards de F CFA et prévu pour une durée de 3 ans.

Ce programme vise à améliorer les conditions de vie des populations de cette partie du Burkina.  La sécurité, le secteur privé, l’éducation, la santé, l’approvisionnement en  eau  potable seront les aspects pris en compte.

«  Nous, les femmes de la province,  nous sommes satisfaites de  ce  programme. Nous attendons du gouvernement la réalisation effective de tout ce qui est prévu dans ce programme. Nous souhaitons bon vent à ce programme »,  a indiqué  Afsatou Hamidou, coordonnatrice  provinciale des femmes du Soum.

De 2017 à 2020, le PUS-BF  sera caractérisé sur le terrain par la construction d’écoles, de collèges et lycées, la construction et l’équipement de centres de santé, la formation des jeunes, la réalisation de barrages, la réalisation de forages, l’acquisition de matériels de sécurité. Tout ceci pour améliorer l’accès aux services sociaux de base et accroître la résilience des populations, de renforcer la sécurité des populations, d’améliorer la gouvernance administrative et locale.

Pour la   coordonnatrice du système des Nations unies au Burkina, Metsi Makhetha,  porte-parole des Partenaires techniques et financiers : «  L’enjeu de l’insécurité n’est pas  un problème des seuls pays de la sous-région, mais constitue plutôt une menace pour la paix dans le monde et nécessite de ce fait la conjugaison des efforts de tous ».

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.