Egypte : vers la réalisation de 11 projets d’énergie solaires

58 total views, 3 views today

L’Egypte va réaliser grâce à un prêt de la Banque islamique de développement (BID) 11 projets d’énergie solaires. Il s’agit d’un financement par emprunt d’une valeur de 210 millions de dollars. « Nous cofinonçons de nombreux projets à l’avenir en Afrique », a déclaré Bandar Hajjar, président de la Banque islamique de développement. Il a précisé que l’Afrique a besoin d’environ 150 milliards de dollars par an pour financer les infrastructures et il y a environ 650 millions de personnes en Afrique qui n’ont pas accès à l’électricité.

Outre ces projets, l’Egypte a bénéficié il y a quelques mois de l’accompagnement de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) pour la construction d’un complexe solaire de 300 MW. Le projet est constitué de six centrales solaires.

L’objectif de l’Egypte est de se positionner comme le pays disposant de la plus grande installation solaire sur le continent. Le pays a l’appui du Fonds vert pour le climat (GCF), la Banque islamique de développement (BID), la Société islamique pour le développement du secteur privé (ICD) ou encore la Banque de développement néerlandaise FMO.

Parvenir à un mix énergétique

En 2017, la BID a approuvé un prêt de 115,6 millions de dollars pour contribuer au développement de deux projets d’électricité solaire en Égypte, dont un développé par le Norvégien Scatec Solar. En plus, l’Etat met en place une usine de fabrication de panneaux solaires. A terme, l’Egypte devrait aboutir à un mix énergétique, notamment l’énergie solaire et l’énergie éolienne.

La Banque islamique de développement est en effet impliquée dans plusieurs projets de développement en Afrique. L’année passée, elle avait par exemple approuvé un prêt de 452 millions de dollars pour des projets d’électricité et d’adduction d’eau sur le continent.

Ces fonds étaient entre autres destinés au renforcement de la centrale électrique de Kossodo, à Ouagadougou, au Burkina Faso et à la réhabilitation et le renforcement de la centrale thermique de Sirakoro, au Mali. Un projet d’adduction d’eau en milieu rural a été réalisé à N’zerekore en Guinée.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.