Wole Soyinka : le Nigérian nommé ambassadeur de bonne volonté pour Haïti

Le célèbre écrivain nigérian vient d’être nommé ambassadeur de bonne volonté pour Haïti. La mission a été confiée à Wole Soyinka par le président de la République d’Haïti, Jovenel Moïse. C’était le 20 février dernier au palais national de Port-au-prince au cours d’un cocktail de bienvenue en l’honneur du professeur Wolé Soyinka.

Jovenel Moïse a profité pour saluer l’honneur que l’auteur nigérian fait à son pays en visitant Haïti. Il s’agit en effet du premier auteur noir et africain à avoir reçu le Prix Nobel de littérature. « Cette visite est un symbole significatif des liens historiques indéfectibles qui unissent Haïti et l’Afrique », a déclaré le président haïtien.

« Vous insistez sur la grandeur et la dignité de l’Afrique en allant puiser dans un modèle de société que nos ancêtres avaient déjà expérimenté. Votre respect de l’histoire et des traditions africaines ne vous a jamais empêché de rêver de démocratie et de modernité pour les peuples noirs du monde. Les services que vous avez rendus au pays sont énormes. Le peuple haïtien trouve en vous un grand motif de fierté. Vous avez toujours défendu la justice et la liberté. Vos écrits ont trouvé un accueil favorable dans le monde », a ensuite déclaré Jovenel Moïse.

Le président haïtien a rappelé ensuite « la tragédie des ancêtres dans les cales des bateaux, dans la douleur sans nom des champs de canne, dans la servitude de l’esclavage, dans l’imploration des dieux étrangers et dans la fascination aveugle vouée encore aujourd’hui aux bourreaux ».

Décoration au grade de Commandeur

Pour marquer cette rencontre, Jovenel Moïse a décidé de nommer le Nigérian comme ambassadeur de bonne volonté de son pays. L’auteur va désormais représenter Haïti. Le président haïtien a surtout en signe de reconnaissance décoré son hôte de l’Ordre National Honneur et Mérite au Grade de Commandeur. Il faut dire que la visite de Wole Soyinka en Haïti a été facilitée par le Laboratorio Arts Contemporains. C’était dans le cadre des Rencontres d’ici et d’ailleurs de l’Institut français en Haïti. Le président Jovenel Moïse a remercié cet organisme qui a tout fait pour qu’il y ait une rencontre entre l’écrivain nigérian et la République d’Haïti.

Wole Soyinka a pour sa part exprimé sa reconnaissance pour l’accueil qui lui a été réservée en Haïti. L’auteur a après visité l’Institut d’études et recherches africaines d’Haïti, ci-devant Institut supérieur d’études et de recherches en sciences sociales (IERAH/ISERSS), une entité de l’Université d’Etat d’Haïti. Rappelons que c’est en 1986 que Wole Soyinka a obtenu son prix Nobel de littérature. Le dernier ouvrage du Nigérian est titré « Il te faut partir à l’aube ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *