Côte d’Ivoire: 35 millions d’euros pour l’adduction d’eau dans la ville d’Abidjan

La Côte d’Ivoire, étape après étape, compte mettre fin à toute pénurie d’eau. Cette denrée indispensable est devenue avec le temps un luxe puisque toute la population n’en a forcément pas accès aussi bien en quantité qu’en qualité. Ensemble avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI), le gouvernement ivoirien a décidé de passer à une phase active. Il a réussi à obtenir un prêt d’un montant de 35 millions d’euros (22 958 495 000 FCFA) pour financer le bon déroulement du projet d’alimentation en eau potable dans la ville d’Abidjan.

La toute première phase de ce projet, qui couvre la période de  2016 à 2020 coûtera 200 milliards FCFA (environ 364 millions $) en termes d’investissement. Ce montant rentrera dans la construction  de 200 châteaux d’eau et de 8000 pompes villageoises et la réparation de 21 000 pompes villageoises.

A terme, l’adduction en eau potable ne devrait plus être un souci pour la ville d’Abidjan qui aura deux (02) châteaux d’eau voire l’extension du réseau de distribution secondaire et tertiaire d’eau potable d’Abidjan. Autant d’actions qui devront dans un futur proche faire monter la couverture en eau potable à 82,5% en moyenne dans le pays et à 60% pour les zones rurales.

L’accès à l’eau potable à 100% par la population ivoirienne  en alliant rapport qualité prix fait partie des ambitions affichées par le gouvernement. Cela va nécessiter un investissement total de 1320 milliards FCFA (environ 2,4 milliards $).

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.