Malawi: un record de 45 600 tonnes de thé en 2017

Le Malawi confirme sa place de 2ème plus grand producteur de thé en Afrique. Ce petit pays ne cesse de surprendre par la quantité et la qualité des feuilles récoltées chaque année.  En 2017, 45 600 tonnes de thé ont été enregistrés après récolte alors qu’en 2016 ce fut 43 000 tonnes. Le pays a eu un volume de progression de 6%.

Il faut noter qu’une hausse des prix a été constatée sur le marché en fonction de la demande qui ne cesse d’accroître. On pouvait acheter 1 kg à 1,83 $ en 2017 contre 1 kg à 1,55$ en 2016. Dans cette même lancée, les revenus d’exportation de la feuille sont passés de  11,9 millions $ à 14,5 millions $.

Le Malawi est le deuxième producteur de thés africains, après le Kenya. On y trouve essentiellement des thés CTC (thés en sachets). A se fier aux dernières estimations, le Malawi est au 13e rang mondial avec en moyenne 50 000 tonnes par an.

Environ 20 000 hectares de terre sont consacrés à la théiculture dans la quarantaine de plantations du Malawi, d’après le Programme des Nations Unies pour l’alimentation (FAO).

Plus de 90 % du thé cultivé est exporté. Cela fait environ  10 % des recettes d’exportation agricole du pays selon l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

 

 

 

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *