Niger : 18 millions de dollars pour lutter contre le paludisme

Le Niger va bénéficier de la part des Etats-Unis d’une subvention de 18 millions de dollars dans le cadre du programme de lutte contre le paludisme. La signature de cet accord de financement a eu lieu le 22 février dernier à Niamey entre le ministre nigérien de la Santé publique, Idi Illiassou Mainassara, et la directrice générale de l’USAID pour le Sahel, Alisa Cameron. Le programme de lutte contre le paludisme est prévu pour une durée de cinq ans.

Outre l’aide financière qui s’inscrit dans le cadre de l’initiative présidentielle du gouvernement des Etats-Unis de lutte contre le paludisme, les activités du programme de lutte contre le paludisme seront exécutées par l’Agence des Etats-Unis pour le Développement international (USAID). Les 18 millions de dollars vont être consacrés aux activités de la première année du programme. Rappelons que l’USAID va être aidé dans la mise en œuvre du programme le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC). L’Etat nigérien mise sur ce programme pour réduire les infections paludéennes et mettre fin aux décès liés au paludisme.

Le ministre de la Santé publique a rappelé que la signature de la convention financière marquait le début du programme. Le pays « fait face aux nombreux défis de santé en général et en particulier à la persistance des cas élevés de paludisme dans les tranches d’âges les plus vulnérables de notre population, à savoir les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes », a déclaré Idi Illiassou. Avant de rappeler les chiffres sur la lutte contre le paludisme dans le pays. Il faut préciser que l’année écoulée, l’année a communiqué 2368286 cas de paludisme dont 2756 décès. « « 3,3 millions de cas de paludisme enregistrés représentent 28% de l’ensemble des maladies que connait le pays et 50% des décès déclarés. Le paludisme est le principal motif d’absence des adultes au travail et des enfants à l’école », selon l’USAID.

Réduire de plus de 40% la mortalité

« Nous devons nous réjouir de l’appui de l’Initiative Présidentielle contre le paludisme qui a octroyé à notre pays une subvention pour un cycle de 5 ans dont 18 millions de dollars US pour la lutte contre le paludisme pour cette année 2018 » a affirmé Idi Illiassou. L’USAID et le CDC travailleront en collaboration avec le Programme national de lutte contre le paludisme et d’autres partenaires pour atteindre l’objectif du Ministère de la Santé publique de réduire, de plus de 40 %, la mortalité et la morbidité associées au paludisme, d’ici 2021.

La directrice générale de l’Agence des Etats-Unis pour le Développement international a indiqué que l’administration américaine va aider le Niger à réduire les taux de paludisme et les décès. Alisa Cameron a affirmé que c’est pour cette raison que les Etats-Unis ont mis en place le programme PMI qui porte sur la lutte contre le paludisme. Le PMI intervient dans une vingtaine pays de l’Afrique subsaharienne. Sa mise en œuvre a déjà permis à certains pays de réduire le nombre de paludéens.

« Lors de son lancement en 2005, elle avait pour objectif de réduire de 50% la mortalité liée au paludisme dans 15 pays d’Afrique à forte charge de morbidité. Plus de 6,8 millions de décès dus au paludisme ont pu être évités à travers le monde, entre 2001 et 2015, grâce au partenariat continu entre le PMI, le Fonds mondial et les gouvernements des pays cibles de cette initiative », a affirmé pour sa part Eric Whitaker, ambassadeur des Etats-Unis au Niger.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.