L’Asie, première destination des produits éthiopiens avec 42% du volume total des exportations

72 total views, 3 views today

Le ministère éthiopien du commerce vient de rendre publiques, les performances de son secteur sur ces six derniers mois. Et selon les statistiques de l’institution, l’Asie « continue » d’être la première destination des produits d’exportation de ce pays d’Afrique de l’Est.

En effet, le volume total des exportations de l’Ethiopie vers l’Asie s’est élevé à 561,37 millions de dollars US, représentant à elle seule, près de 42% du volume total des exportations du pays d’août 2017 à janvier 2018.

Le département indique que l’Europe est la deuxième destination avec 366,43 millions dollars US, suivi de l’Afrique avec 280,93 millions dollars US, et des Amériques et de l’Océanie avec près de 108,99 millions dollars US.

Toujours selon le ministère éthiopien du commerce, la Chine constitue la première destination d’exportation du pays en Asie, avec un volume d’export de biens et services estimé à 144,5 millions dollars US sur la même période.

Par ailleurs, ce classement des destinations des produits d’exportation du territoire, demeure inchangé depuis ces deux dernières années.

Les exportations de l’Éthiopie vers la Chine au cours des six premiers mois de l’année fiscale éthiopienne ont représenté 17,3% du total des recettes d’exportation du pays, dépassant la Somalie qui représente maintenant 14,32%. Les Etats-Unis arrivent en troisième position en représentant 11,92% de ces recettes d’exportation.

A noter enfin que les recettes totales d’exportation de l’Ethiopie se sont élevées à 1,35 milliard dollars US au cours du premier semestre de l’exercice fiscal en cours.

Malgré la sécheresse et la baisse des prix des matières premières, l’Ethiopie a réussi à être le pays à la croissance économique la plus rapide du monde, selon les institutions internationales de finances.

D’après l’édition de juin 2017 du Global Economic Prospects de la Banque mondiale, l’Éthiopie, avec 95 millions d’habitants, serait le pays à la croissance économique la plus rapide au monde en 2017.

Estimée à 8,3%, l’augmentation du PIB du géant est-africain durant cette année est trois fois supérieure à la moyenne mondiale, qui s’élève à 2,7%.

Toutefois, le FMI souligne que les exportations de ce pays d’Afrique de l’Est continuaient de stagner en raison de la faiblesse des marchés mondiaux des matières premières, et des retards dans la réalisation de principaux projets associés.

Une utilisation étendue des partenariats publics-privés, des concessions privées et des produits de la privatisation, en accord avec les politiques des pouvoirs publics, permettra de préserver les ressources publiques tout en contribuant au développement du secteur privé.

« Le sentiment positif des investisseurs envers l’Éthiopie actuellement pourrait être encore renforcé par des réformes destinées à améliorer le climat des affaires. Un taux de change plus flexible favoriserait la compétitivité. L’amélioration des statistiques économiques soutiendrait la prise de décisions politiques et la confiance des investisseurs », détaille un rapport du Fonds monétaire international.

Car l’objectif ultime du pays est de parvenir à s’industrialiser. Pour l’instant, l’industrie et les services représentaient, en 2014, respectivement 14,7% et 43,4% du PIB.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.