Nigeria: une croissance à deux chiffres pour le marché des smartphones en 2018

63 total views, 6 views today

Après la sortie du Nigeria de la récession économique, les analystes prévoient une croissance à deux chiffres du marché des smartphones en 2018, grâce à l’arrivée de nouveaux acteurs et au changement des stratégies.

L’analyste de recherche Anshika Jain a déclaré que l’ensemble du marché nigérian a connu une baisse de 8% en 2016. Pour cause, l’économie (fortement dépendante des exportations de pétrole) a connu un affaissement important du PIB due à la chute des prix du pétrole qui a provoqué une récession. Une chute qui a affecté le pouvoir d’achat des populations.

Selon Counterpoint Research, la société mondiale d’analyse, le marché des smartphones en 2017 a contribué à 52% du volume total de combinés, en baisse de 1% en glissement annuel.

Cependant, l’adoption de smartphones devrait augmenter au Nigeria et dans d’autres pays africains dans les années à venir, car le prix de vente moyen des smartphones est en baisse et de plus en plus de marques entrent dans l’écosystème mobile, estime Counterpoint Research

Quid du marché

Les recherches montrent que Samsung a dominé le marché global des smartphones avec une part de 34% en termes de volume. Selon les analyses, Samsung et Transsion Holdings (Tecno, Itel et Infinix) ont conquis les deux tiers du marché total des smartphones au Nigeria.

« En dehors de ces deux autres, Huawei, Lenovo, Fero, Alcatel, Gionee et Apple sont les autres grands fabricants de smartphones, qui représentent une part plus faible du marché nigérian des smartphones. » a confié l’analyste Anshika Jain.

Tarun Pathak, directeur associé de Counterpoint Research, a déclaré que près d’un tiers des abonnés mobiles utilisent actuellement des smartphones au Nigeria.

Selon ce dernier, les opérateurs comme Airtel et MTN seront également impatients de s’associer avec des équipementiers et des sociétés de microfinance pour stimuler la pénétration des smartphones à travers le pays.

A en croire le rapport Mobile Economy 2018 de la GSMA, la pénétration des abonnés mobiles en Afrique subsaharienne atteindra 52% en 2025 contre 44% en 2017 et 48% en 2020. «En termes de pénétration mobile de la population, l’Afrique subsaharienne aura la plus forte augmentation entre 2017 et 2025 », estime-t-on.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.