Algérie/Education: le CNAPESTE suspend sa grève !

Les élèves ainsi que leurs parents peuvent pousser un ouf de soulagement. Et pour cause, la grève lancée par le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (CNAPESTE) et ce depuis le 30 janvier dernier, avec la fermeture des établissements scolaires existants au niveau national vient de s’estomper.

En effet, c’est lors d’une session extraordinaire tenue dans la wilaya de Boumerdès qu’une décision de suspendre cette grève aurait été prise. La reprise est attendue pour demain (Jeudi 1 mars 2018).

C’est ce qu’a déclaré le secrétaire national chargé de l’information et de la communication du conseil, en la personne de M. Messaoud Boudiba qui précise que la session reste ouverte.

Notons que le CNAPESTE avait décidé lundi (Avant-hier) à Alger de prolonger sa session extraordinaire, dans le but de statuer sur sa grève pour hier, d’où une solution qui devait être trouvée, sachant que les élèves ont raté presque tout le 2è trimestre de l’année scolaire 2017/2018.

Une grève illimitée qui n’a que trop duré, réclamant l’application du procès verbal du 19 mars 2015 et la concrétisation des procès verbaux des wilayas de Blida et Bejaia outre l’annulation des mesures de ponction « arbitraire et abusive » des jours de grève.

Selon des infos recueillies et révélées par la presse nationale, pas moins de 4.000 enseignants auraient été révoqués. Mais la ministre de l’Education nationale, N.Benghebrit a affirmé lundi que les enseignants radiés peuvent faire un recours auprès des directions de l’éducation pour leur réintégration et ce, dans le cadre d’une commission paritaire.

En tous les cas, cette décision de suspendre la grève des enseignants par le CNAPESTE n’est que salutaire, et cela permettra aux élèves de récupérer les journées ratées, d’où la nécessité des séances de rattrapage, sachant que les examens du deuxième trimètre devaient avoir lieu dés le début de le 1er du mois de Mars 2018, alors que les vacances printanières (15 jours) devaient être retenues, pour la 4è semaine du mois cité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *