Ghana: l’obsession des femmes d’avoir des enfants à la peau claire !

18 total views, 1 views today

L’information défraie la chronique en cette fin du mois de février. Comme rapporté par plusieurs sites d’informations, le phénomène du blanchiment de peau au Ghana est loin d’être éradiqué. Malgré toutes les mesures prises par les autorités du pays contre ce fléau, la pratique en vogue depuis un certain temps, est de prendre des pilules dès la grossesse pour espérer donner naissance à un enfant à la peau claire.

Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins comme le dit un adage. L’essentiel est que son enfant naisse la peau claire et cela sans compter les risques sanitaires et les effets négatifs. D’après BBC, certaines femmes ghanéennes et nigérianes vont jusqu’à masser leur ventre de femme enceinte  avec des produits éclaircissants dans l’espoir de mettre au monde un enfant Ghanaen à la peau claire.

Les autorités mettent en garde contre l’utilisation de ces pilules et menacent de poursuites judiciaires à l’encontre de toute entreprise et personne en possession des comprimés illicites.

Selon des experts médicaux, l’usage de ces comprimés provoque des malformations congénitales et cause d’énormes dommages aux membres et aux organes internes, un risque trop élevé auquel il ne faudrait pas exposer sa progéniture.

Toutefois, les sensibilisations continuent pour mobiliser les femmes sur les risques éventuels liés à ces pratiques et sur l’acceptation de soi.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.