Port d’Abidjan: une hausse de trafic de 4 %

Le port d’Abidjan est en plein effervescence en termes de trafic. Pour les chiffres de l’année 2017, il y  a une hausse de  près de 4 %  du trafic en 2017. Ce bon score est le fruit d’un certain nombre de réformes mises en œuvre par les autorités du pays notamment à une politique de desserte vers les pays de l’hinterland et la construction d’un nouvel entrepôt destiné aux matières premières agricoles.

Ce chiffre donne de la joie et du réconfort aux autorités portuaires qui entendent braver les difficultés pour se hisser au rang des meilleurs ports de la sous-région. Ils comptent faire mieux pour se retrouver en position de leader. C’est une marque de  vitalité de l’économie ivoirienne dont le PIB a augmenté de 7,6% en 2017 souligne le directeur général du port, Hien Sié.

Pour lui, point n’est besoin de s’attarder sur les difficultés d’autant plus que  des résolutions d’amélioration du travail peuvent être prises. Il veut miser sur les aspects pouvant permettre au port d’être plus compétitif.  « Malgré les quelques difficultés qui ont émaillé l’année 2017, nous avons enregistré un bon résultat commercial. Le trafic global du port d’Abidjan s’est établi à 22,556 millions de tonnes (Mt) contre 21,734 Mt en 2016, soit une hausse significative de 3,8% », a souligné Hien Sié.

Le pays ne compte pas s’arrêter en si bon chemin en se glorifiant. Tout un chantier de modernisation caractérisé par la facilitation du transit des marchandises des pays de l’hinterland comme le Burkina, est mis en œuvre.

Dans le même temps, un appel d’offres de FCFA 55 milliards sera lancé cette année pour construire un terminal minéralier pour le manganèse, le nickel et le ciment. Dans cette perspective d’amélioration constante, la Banque Mondiale (BM) a recommandé aux autorités ivoiriennes de  faire ce qui est en leurs pouvoirs pour  « abaisser les coûts de transport ».

 

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.