Kenya: de nouvelles cartes d’identité électroniques aux citoyens à partir de 2019

A partir de 2019, le Kenya devrait délivrer de nouvelles cartes d’identité électroniques aux citoyens. L’information a été donnée par Gordon Kihalang’wa, directeur de l’immigration du Kenya lors de la réunion consultative de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) à Naivasha, au Kenya. L’autorité kenyane a indiqué que le processus d’achat et de confection est déjà en cours.

« Le document numérisé sera scanné à la frontière pour faciliter la circulation des personnes dans la région de l’IGAD », a déclaré Kihalang’wa. Selon les explications de celui-ci en effet, certaines des informations qui seront disponibles sur les ID comprennent les détails de la taxe et les permis de conduire. Et d’ajouter que les nouvelles cartes d’identité que le Kenya devrait publier en 2019 faciliteront la libre circulation des Kenyans en Afrique de l’Est.

« L’Ouganda et le Rwanda sont également en train d’introduire la carte d’identité de nouvelle génération, ce qui facilitera les voyages et les affaires en Afrique de l’Est », a-t-il fait comprendre.

Cette ambition de Kihalang’wa est également celle de Patrick Ole Ntutu, Secrétaire administratif du Cabinet du Kenya au ministère de l’Intérieur, lorsqu’il a lancé l’Atelier consultatif national pour le développement du Protocole régional sur la libre circulation des personnes au début du mois de février.

Cette initiative devra permettre au pays d’ouvrir un peu plus ses frontières pour faciliter la libre circulation.

« Parmi les principaux avantages dont nous bénéficierons en facilitant la libre circulation des personnes et en ouvrant nos frontières au monde, citons entre autres les volumes touristiques et commerciaux plus élevés, l’économie compétitive, les opportunités d’emploi et d’éducation, ainsi que l’intégration sociale et culturelle », a projeté Ntutu.

Avec les cartes numériques activées, les Kenyans, ainsi que les Africains de l’Est, une fois que leurs pays respectifs auront commencé à les émettre, pourront traverser les frontières en Afrique de l’Est sans trop de tracas car leur identité sera scannée à la frontière.

Ce n’est pas la première fois que le Kenya se lance dans des formes d’identification numériques. En 2017, le Département de l’immigration du Kenya a commencé à délivrer des passeports électroniques avec une puce incorporée contenant les détails du détenteur et des données biométriques.

Rappelons que L’IGAD est un groupement commercial de huit pays d’Afrique de l’Est avec des initiatives visant à améliorer l’environnement d’investissement, commercial et bancaire des Etats membres.

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *