Finale COPAD 2018: le Togo affronte « dans la sérénité » le Burkina ce samedi

Depuis le 26 février et ce jusqu’au 3 mars 2018, se tient à Abidjan, la 3ème le Concours-Débat COUPE D’AFRIQUE DES DÉBATS –(COPAD).  Cette compétition qui regroupe ces jeunes leaders qui représentent leur pays (UEMOA), va connaitre son épilogue ce 3 mars à l’Université l’Université Félix Houphouet Boigny sise à Bingerville. A quelques heures de la finale, l’équipe togolaise qui a ébloui aussi bien le jury que l’assistance lors de cette compétition, est naturellement attendue. Dans le rang des Togolais, c’est la sérénité qui règne en attendant l’ultime « bataille » contre le Burkina Faso.

Le Togo est sans doute l’attraction de cette 3ème de la COPAD. Après avoir battu le double champion en titre, le Mali, en quart de finale, l’équipe togolaise composée de talentueux débatteurs des « Joutes Verbales Francophones », et dirigée par son capitaine Florent Gnanlé, s’est qualifiée pour la finale en éliminant la Côte d’Ivoire, le pays hôte.

Mais, le match contre la Mali, double tenant du titre a été laborieux.  « Je félicite les adversaires maliens qui avaient des arguments très brillants. Nous étions intimidés au début de la compétition en affrontant une équipe doublement championne mais nous savions qu’il faut toujours garder la tête haute. », avait indiqué le Capitaine de l’équipe togolaise, Gnanlé Florent, étudiant en Master 2 de passation de marchés publics l’institut ISDI à Lomé.

Avant d’aborder cette finale, l’équipe togolaise joue la carte de la sérénité. Contacté par la rédaction d’Africa Top Success, le Capitaine du groupe Florent Gnanlé s’est voulu rassurant. « Il faut avouer que le Togo n’est pas entré dans cette compétition pour faire figure de spectateur, mais pour en être l’acteur véritable. Voilà donc le sentiment qui nous anime depuis que nous avons foulé les pieds sur le solde la Côte d’Ivoire. Après avoir bravé le cap contre les Aigles du Mali en faisant voler haut l’Epervier du Togo, nous avons eu à nous confronter aux Eléphants de la Côte d’Ivoire et la victoire a également été de notre côté. Déjà, ayant affronté autant d’obstacle, nous sommes dans un esprit de convivialité, de sérénité qui ne doit pas faire face à la tentation de prétendre que tout est déjà gagné.  Nous reconnaissons la force de frappe de nos frères Burkinabè, nous les avons vu débattre par deux fois. Donc nous allons nous confronter à une équipe aussi talentueuse que la nôtre.  Mais pour ce choc des invincibles, qui aura lieu ce samedi, seul un devra survivre et nous le savons bien ce sera inéluctablement le Togo », a-t-il déclaré.

Pour rappel, la COPAD est un concours-débat inter-universitaire panafricain où des étudiants représentant leurs pays par équipe débattent sur des thèmes précis tels que : l’intégration africaine, à monnaie unique, la démocratie les politiques sectorielles, l’immigration, etc. Elle est organisée par l’ONG AGIR et l’Action pour la Conscience Citoyenne (A.C.C) organisent depuis trois ans.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.