Gabon : 25 millions de FCFA pour financer les startups

Les jeunes entrepreneurs gabonais peuvent se réjouir. La Confédération patronale gabonaise (CPG) a décidé d’offrir 25 millions de FCFA à la création de startups dans le pays. Ce fonds est censé soutenir les initiatives privées des jeunes gabonais. Le patronat entend également soutenir ces start-upeurs grâce au programme d’appui « Un patron pour un jeune entrepreneur ». Concrètement, chaque patron va encadrer un jeune entrepreneur dans son projet. Il est prévu que ce suivi dure 16 heures de temps en une année.

Il faut dire que les 25 millions de FCFA vont aussi permettre la création du prix du meilleur projet innovant chaque année. Pour Alain Bâ, président de la Confédération patronale gabonaise (CPG), « le lancement par la CPG des activités de sa fondation pour l’entrepreneuriat participe donc à la recherche de cet objectif qui est d’encourager la PME gabonaise. La mission de la fondation est en effet d’offrir à des jeunes l’opportunité d’être conseillés et suivis par des entrepreneurs chevronnés, véritables experts dans leur domaine; de faire profiter aux jeunes du réseau relationnel de leur mentor ».

Créer un cadre favorable

Le président de la CPG a surtout précisé qu’il s’agit dorénavant de faire bénéficier aux jeunes un enseignement pratique et un suivi bienveillant de leur mentor. Ce soutien de la CPG est important pour permettre aux jeunes de créer et diriger leur future entreprise vers le succès et enfin de créer un cadre favorable à la croissance personnelle. La CPG va soutenir les jeunes entrepreneurs en collaboration avec le conseil d’administration de Junior achievement Gabon.

« Ce nouveau partenariat de la Fondation de la CPG pour l’entrepreneuriat est stratégique pour nous. Nous allons certes recevoir des fonds à hauteur de 10 millions de FCFA sur le programme d’innovation startup et 10 millions de FCFA en fonds d’amorçage pour les start-upeurs, mais c’est surtout de porter ensemble le programme ‘’Un patron pour un jeune entrepreneur’’ », a déclaré Juliette Weisflog présidente de Junior achievement Gabon. Avant de préciser que ce programme de soutien aux start-ups est une première dans le pays.

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *