Aéroportuaire : la Tunisie ambitieuse pour 2030

118 total views, 6 views today

En Tunisie, les autorités ont informé l’opinion cette fin de semaine que le pays va construire un nouvel aéroport répondant aux normes internationales d’ici 2030. L’annonce a été faite par le ministre tunisien des Transports Radhouan Ayara lors d’une conférence de presse à Tunis, la capitale.

Avec un coût estimé à 2.047 millions de dinars, soit 840 millions de dollars, le nouvel aéroport civil sera le 10 ème dans ce pays maghrébin, a indiqué Ayara. Selon les informations de l’autorité tunisienne, le nouvel aéroport sera situé dans la province de Bizerte, à environ 80 km au nord de Tunis. L’appel d’offres international sera par ailleurs lancé déjà cette année. Radhouan Ayara a aussi ajouté que son ministère a mis en place une nouvelle stratégie pour moderniser tous les aéroports du pays.

« Le réaménagement a déjà commencé à l’aéroport international de Tunis-Carthage (le principal aéroport de Tunisie, situé dans la banlieue nord de Tunis), avec un coût de 190 millions de dinars pour atteindre 7,5 millions de passagers chaque année » a déclaré le ministre.

En outre, l’aéroport militaire de Remada, situé à 600 km au sud de Tunis, sera transformé en aéroport civil. Le coût du projet est de 22 millions de dinars, avec un délai de construction de deux ans en coordination avec le ministère de la Défense, a-t-on appris.

Deux autres aéroports civils  au sud-est de la ville de Tozeur et de la ville de Djerba seront également concernés, avec des coûts respectifs de 30 millions de dinars et de 62 millions de dinars.

Pour le transport maritime, le ministre tunisien a annoncé le lancement d’une série de projets dans les sept ports maritimes du pays, dont le port de commerce de Zarzis, d’un coût de 23 millions de dinars. «Le quai pétrolier sera réaménagé pour accueillir davantage de navires à passagers, en plus de l’élargir pour assurer la réception des oléoducs et des grands pétroliers», a déclaré M. Ayara.

Par ailleurs, une nouvelle zone logistique d’une valeur de 200 millions de dinars sera construite fin 2019 dans le port maritime de Radès, dans la province de Ben Arous, a-t-il ajouté.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.