Ethiopie: 35 millions de dollars générés grâce l’exportation d’électricité

70 total views, 3 views today

En Ethiopie, l’énergie électrique se mute en source de revenus tout en satisfaisant d’abord les besoins de la population. Depuis ces cinq dernières années, le pays se place comme un producteur incontestable et incontesté d’énergie hydroélectrique, solaire voire géothermique. Sa production alimente par exemple la République de  Djibouti à 65 %. C’est dire combien l’Ethiopie pose un regard vif sur l’exploitation de tout ce qui est énergie.

Le premier semestre de l’année fiscale actuelle, qui a débuté en juillet 2017 a généré à l’Ethiopie, 35,06 millions $ soit 17 milliards 800 millions de F CFA.

Le Soudan, la République de  Djibouti et le Kenya sont quelques uns de ces pays à avoir bénéficié de l’énergie électrique. L’ensemble des performances réalisé et dans une moindre mesure, les capitaux acquis proviennent de la cession de 100 MW d’énergie au Soudan, 70 MW à Djibouti et 10 MW au Kenya.

« L’exportation de l’énergie par l’Ethiopie fait partie du plan national d’intégration économique régional par le biais du secteur énergétique.», a affirmé Bizuneh Tolcha, le directeur des relations publiques et de la communication du ministère éthiopien de l’eau, de l’irrigation et de l’énergie. A noter que l’Ethiopie est actuellement à 81% de l’objectif de vente qu’il s’était fixé auparavant. Il tenait à réaliser un chiffre de 43,3 millions $ grâce à ses exportations d’électricité. Néanmoins, rien n’est encore joué !

L’indépendance éthiopienne en matière d’énergie sera plus visible durant les années à venir. Il y a à peine une semaine, les autorités ont ouvert la première centrale énergétique en Afrique qui convertit les déchets en électricité. Il s’agit de la mise en œuvre du projet « Reppie Waste-to-Energy », le premier du genre sur tout le continent africain, selon des spécialistes. Ce n’est pas tout, une centrale solaire de  100 mégawatts sera bientôt en construction.

 

 

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.