Célébration des 61 ans de l’indépendance du Ghana: la crise togolaise s’invite à la fête !

52 total views, 1 views today

Le Ghana célèbre ce 6 mars, le 61è anniversaire de son accession à la souveraineté nationale. Pour l’occasion, le président nigérian Muhammadu Buhari demeure l’hôte spécial. Il a participé à la parade militaire qui a eu lieu dans la journée à Accra. Mais, la crise togolaise, dont le Ghana joue le rôle de facilitation, s’est invitée à la fête.

Le président nigérian Muhammadu Buhari a, dans son allocution félicité son homologue ghanéen, le président Nana Akufo-Addo, pour son implication dans la crise togolaise et d’avoir réussi à mettre partis politiques en conflit au Togo voisin autour d’une table de négociation.

« Permettez-moi de souligner les efforts inlassables du Ghana pour négocier la paix au Togo en réunissant toutes les factions belligérantes à la table des négociations », a déclaré M. Buhari lors d’un discours.

Il a poursuivi en exhortant la classe politique à œuvrer pour sortir de l’impasse. « Je lance un appel à tous les partis au Togo pour qu’ils se réunissent pour résoudre leurs différends afin que le Togo puisse aller de l’avant. C’est la même chose que je souhaite que le Nigéria et le Ghana continuent à donner l’impulsion pour réaliser les objectifs et les idéaux des pères fondateurs de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest pour assurer la sécurité, la paix et le développement de notre région ».

Pour rappel, le 19 février dernier, le gouvernement du Togo et la coalition des 14 partis politiques d’opposition ont convenu de mettre en œuvre un certain nombre de mesures visant à renforcer la confiance entre les acteurs politiques au Togo.

Comme nous l’avons annoncé, la coalition de l’opposition devrait rencontrer aujourd’hui le Facilitateur. Selon nos informations, une délégation est déjà sur place à Accra pour la circonstance.  Une rencontre est prévue ce soir et on annonce également la participation du président nigérian Muhammadu Buhari. La réunion se tient à la Présidence ghanéenne. Il y a quelques semaines, il avait fait une déclaration qui a fait couler beaucoup jaser dans l’opinion togolaise. Il avait notamment dit que les transitions politiques pacifique ne sont plus négociables.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.