La finance inclusive: le Togo, 2è dans la sous-région

Le Togo demeure l’un des bons élèves en matière de finance inclusive. C’est ce que révèle la première édition du rapport de l’Observatoire pour l’Emergence en Afrique (OBEMA). Il a été publié lundi et analyse « l’index de l’émergence en Afrique ».

Ce rapport  se veut innovant, car il classe les pays africains en fonction d’une « approche méthodologique nouvelle et adaptée aux réalités du continent », selon les initiateurs.

C’est dans la catégorie « potentiel » que le Togo s’illustre de la meilleure des manières. Dans cette catégorie où le développement humain des pays concernés est analysé, le Togo occupe la 2ème place en Afrique de l’Ouest. Il suit directement le Ghana. Sur le plan continental le pays est classé 13ème.

Le Togo se positionne devant des pays comme le Nigéria et la Cote d’Ivoire qui  ont des économies qui sont reconnues stables. Un résultat qui vient illustrer les efforts jusqu’à présent fournis par le pays en termes de croissance. L’économie togolaise s’est stabilisée depuis quelques années et l’on enregistre une croissance moyenne de 5%.

La mise en place de plusieurs programmes surtout dans l’agriculture, l’effectivité du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) sont des facteurs qui réduisent un peu la pauvreté dans les lieux reculés. De vrais arguments pour mieux classer. Eau, de l’Education, de la Santé et de l’Emploi des jeunes.

Les experts à qui a été confiée toute cette étude confirment donc que le pays semble aller mieux. Mais sur plusieurs aspects notamment l’Education, la santé ou encore l’Emploi des jeunes, le pays a du chemin à faire. Le concept est largement soutenu par le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD).

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.