LONACI: un excédent de deux milliards F CFA en 2017

40 total views, 2 views today

La Loterie nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) se porte très bien. Au point d’enregistrer un excédent sur son chiffre d’affaires. Face à la presse ivoirienne samedi dernier, le Directeur Général Dramane Coulibaly, avait le sourire jusqu’aux oreilles au moment de présenter le bilan comptable de sa structure sur l’année 2017.

Au cours de la rencontre avec les hommes de médias, tenue dans un hôtel de la capitale ivoirienne, Abidjan, M. Coulibaly indiquera que, par rapport à ses prévisions de l’année 2017, la société a réalisé un excédent de deux milliards de francs CFA.

Fixé à 75 milliards francs CFA au départ, dans le Plan stratégique de développement (PSD) de l’entreprise, le chiffre d’affaires 2017 de la LONACI a bondi à 77 milliards de francs CFA.

A en croire son directeur, ce chiffre va permettre à la société de maintenir le cap d’une croissance annuelle de 20%. Un taux défini par le PSD dont une deuxième phase couvre la période 2017-2020.

Selon Dramane Coulibaly, un si bon bilan est à mettre au crédit des bons scores du PMU (+4%) et au fort dynamisme des nouveaux produits. A cela s’ajoute les paris sportifs commercialisés sous l’appellation Sportcash qui ont augmenté de 110%. Le Loto bonheur (30%) et la Loterie virtuelle (384%) ne sont pas du reste.

Toujours selon le patron de l’entreprise d’Etat, ces succès s’expliquent par la mise en œuvre du PSD 2012-2020, qui a orienté le renouvellement et la modernisation du système d’exploitation de la LONACI.

Poursuivant, le DG a affirmé que l’autre pan du succès du plan de relance de son entreprise réside dans une meilleure prise en compte des jeunes dans l’offre des jeux. « Les jeunes participaient à nos jeux avant.

Mais aujourd’hui, avec les paris sportifs, les jeunes se sentent de plus en plus intéressés par la LONACI », a-t-il déclaré.

Enfin, le patron pense qu’une bonne cuvée commerciale de son entité repose en grande partie sur la participation de la jeunesse aux jeux proposés par l’entreprise.

Fini donc les trous noirs où la société subissait la concurrence déloyale de réseau clandestin. Pour preuve, de 43 milliards francs CFA en 2013, le chiffre d’affaires ira crescendo pour atteindre 50 milliards en 2015 puis 61 milliards F CFA en 2016.

Pour information, la LONACI est une société financière à participation publique majoritaire. Elle a un capital social de 400 millions de francs détenu à 80% par l’Etat de Côte d’Ivoire, 15% par la Caisse nationale de prévoyance sociale du pays et 5% par le personnel de la société.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.