Togo: les opérations financières via mobile ont doublé en une année

Il y a cinq ans de cela, les Togolais découvraient les services du mobile banking par l’intermédiaire de l’opérateur de téléphonie Moov. Lorsque la banque mobile débarquait, les populations du Togo étaient encore des novices par rapport à celles de la Côte d’Ivoire ou du Mali.

Aujourd’hui, le pays est à la première place en pourcentage de comptes en activité dans l’espace UEMOA. Proposant des services financiers à moindre coût, la banque mobile, alternative au secteur bancaire traditionnel, est devenue incontournable. Ainsi, l’on transfert de l’argent, l’on reçoit son salaire, l’on paie ses factures … grâce à son téléphone portable.

D’après un récent rapport de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), au Togo, la valeur des opérations financières via le mobile, a plus que doublé en 2016, passant de 101 milliards de F CFA en 2015, à 263 milliards F CFA.

Ces chiffres, selon les analystes financiers, sont en nette amélioration par rapport à ceux rapportés en 2014 par l’institution financière des huit pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africain (UEMOA). Ils étaient évalués à seulement 5,4 milliards F CFA.

Le document indique que dans l’élan de cette performance, le volume de transactions a également doublé sur la période pour atteindre 20,3 millions d’opérations. Tiré par la multiplication sur le marché d’offres de services innovants.

Ainsi, le nombre de comptes abonnés aux services de mobile paiement a augmenté à 1,44 millions, soit un peu moins de 4% du nombre total de comptes ayant vu le jour en 2016 au sein de l’Union.

Si en nombre d’abonnés, le Togo n’a pas encore atteint la moyenne sous régionale, souligne le rapport, le pays se taille toutefois, la première place en pourcentage de comptes en activité. Sur l’étendue du territoire, la moitié (49,88%) des comptes ouverts, ont été mouvementés dans les 90 jours précédant le 31 décembre 2016. Le taux d’activité à l’échelle de l’UEMOA étant de 34,6%, fin décembre 2016.

Parmi les opérateurs ayant porté ce regain d’activités, la Banque centrale cite le partenariat fructueux entre la filiale du Groupe Banque Atlantique et Moov Togo, qui a été propulsé par les offres de services de transferts intra UEMOA.

Sur l’ensemble des huit pays de l’Union, les transactions financières effectuées dans l’espace par le biais de la téléphonie mobile concernent essentiellement les opérations de rechargement de porte-monnaie électronique, de retrait d’espèces, de transfert de personne à personne et d’achat de crédit téléphonique, qui représentent en volume et en valeur respectivement 90,46% et 94,55% des transactions totales.

La part des paiements s’est établie en volume à 3,29%, soit 24 millions d’opérations et en valeur à 4,61%, estimé à 530 milliards F CFA.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.