Nigeria: l’excédent commercial passé à 13 milliards de dollars en 2017

Le Nigeria, la seconde puissance économique de l’Afrique, malgré quelques soubresauts avec l’insécurité grandissante dans quelques parties du pays, tient toujours économiquement. Il a enregistré une balance commerciale excédentaire à 4,04 trillions de nairas (environ 13 milliards $) en 2017. C’est ce que révèle le National bureau of statistics (NBS), dans un rapport publié il y a quelques jours.

Ce bon spectaculaire démontre la solidité économie de ce géant d’Afrique. Le chiffre mentionné un peu plus haut traduit une augmentation exponentielle par rapport au déficit commercial de -290,1 billions de nairas (0,8 billion $) enregistré l’année précédente. Les autorités expliquent cette performance par une hausse de 33,5% de la valeur totale du commerce nigérian qui s’est établi à 23,16 trillions de nairas contre 17,35 trillions de nairas en 2016.

Au quatrième trimestre 2017, la valeur commerciale a atteint 6,02 trillions de nairas, soit une baisse de 0,7% par rapport au trimestre précédent et une hausse de 13,9% par rapport à la même période en 2016. La balance commerciale, quant à elle, a enregistré un excédent de 1,9 trillion de nairas, soit plus que le trimestre précédent (1,09 trillion de nairas) et le trimestre correspondant en 2016 (671,3 billions de nairas).

Selon le rapport cette performance s’explique par une baisse de 8,5% des importations et à une hausse des exportations de 59,47%, par rapport à 2016. Ces dernières ont notamment été portées par une embellie dans les secteurs des biens manufacturiers (232 billions de nairas) et des produits agricoles (170 billions de nairas). Le pétrole brut, dont le Nigéria est le premier producteur en, Afrique a, quant à lui, enregistré une augmentation de 57,6% de ses exportations par rapport à 2016.

Au quatrième trimestre 2017, le Nigéria a principalement exporté de  l’Inde et les Etats-Unis avec respectivement 15,73% et 12,84%, tandis que la Chine représente le principal partenaire d’importation du pays avec 22% des importations totales d’Abuja, loin devant la Belgique (9,04%).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *