Ouattara sur le meurtre du petit Bouba: « plus jamais ça en Cote d’Ivoire ! »

L’assassinat du petit Traoré Aboubakar Sidick connu sous le nom de Bouba pour des sacrifices rituels continue de susciter une vague d’indignation de part et d’autres. Une tragédie qui a provoqué une avalanche de réactions, même au plus haut sommet de l’Etat ivoirien tant par la cruauté du crime que par la résurgence du phénomène d’enlèvement d’enfants sur le continent.

Dans une allocution télévisée, le chef de l’Etat ivoirien a condamné avec la dernière rigueur « ces crimes ignobles perpétrés sur des enfants sans défense ». Tout en rassurant l’opinion que « les coupables seront sévèrement punis », Alassane Ouattara a fait cette promesse:  « Il ne doit plus jamais y avoir des cas de Bouba en Côte d’Ivoire ».

C’est dans cet élan de solidarité que l’épouse du président, Dominique Ouattara a effectué pour sa part, le déplacement pour témoigner son soutien et présenter de vive voix, les sincères condoléances du couple présidentiel à la famille de Bouba.

Voici un extrait de la déclaration du président Alassane Ouattara

Je condamne avec la plus grande fermeté ces crimes ignobles perpétrés sur des enfants sans défense. Les enquêtes en cours ont déjà permis l’interpellation des personnes impliquées (…) Les coupables seront sévèrement punis. J’ai donné des instructions fermes pour que les forces de défense et de sécurité se déplacent en nombre pour protéger toutes les populations.

Je vous invite à ne pas céder à la psychose; nous sommes déterminés à lutter contre ces pratiques inacceptables. Tous les moyens humains et matériels seront déployés pour faire la lumière sur ces événements ignobles afin d’éviter que cela se reproduise. Il ne doit plus jamais y avoir des cas de Bouba en Côte d’Ivoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *