Premier League: les supporters de Tottenham ne veulent pas d’un départ de Wanyama !

Ces dernières semaines, les rumeurs d’un départ de Victor Wanyama se font avec insistance. Selon les journaux anglais, le capitaine des Harambee Stars, l’équipe nationale de football du Kenya, pourrait déposer ses valises du côté du Liverpool FC au prochain mercato. Une information qui est loin de donner le sourire aux dirigeants du club de Tottenham où évolue le joueur. Encore moins les groupes de supporters des Spurs.

Le journal Kenya Today, révèle dans une de ses parutions, suite aux publications anglaises, que de nombreux supporters du club ont intercepté le puissant joueur kenyan à la sortie d’une séance d’entraînement des Spurs. Haie d’honneur et chants à la gloire de l’ancien sociétaire du Celtic Glasgow ont pris de cours l’international kenyan fin février dernier. Toujours selon la même source, Wanyama est sorti de sa voiture pour échanger avec le groupe de supporters. Les inconditionnels du club de Londres ont demandé au joueur de rester. Des échanges aux allures de doléance, s’enflamme la gazette kényane.

Kenya Today fait état d’information où les fans auraient approché la direction de Tottenham. Ces derniers s’opposent, non sans menace, à un départ du « roc », comme il le surnomme. Les fidèles du club ne veulent pas voir l’un de leurs meilleurs éléments quitter le navire cet été, au moment où la formation aspire à jouer les premiers rôles en Angleterre. Ils appellent à la stabilité de l’effectif. L’administration leur aurait confié qu’aucun contact officiel n’a été établi entre eux et Liverpool ou encore Manchester United, aussi intéressé par le profil du joueur de 27 ans.

Les Home Counites (surnom des supporters de Tottenham) ont apprécié le retour de Victor Wanyama après cinq long mois de blessures. Le natif de Nairobi est redevenu ces dernières semaines un joueur important dans le dispositif tactique de Mauricio Pochettino. Il y a quelques jours de cela, le manager des bleus marines déclarait avoir été en « manque » de la puissance du milieu de terrain. Il faut dire que l’ancien de Southampton fait partie des chouchous de White Hart Lane au regard de ses prestations et des mouvements qu’il suscite auprès des supporters.

En décembre 2017, alors qu’il était blessé et ne jouait pas depuis le mois d’août, Wanyama avait reçu le soutien de ses admirateurs dans son pays. Ses soutiens avaient organisé une marche pour sa guérison dans sa ville natale de Machakos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *