RD Congo: le chantre Aimé Nkanu redonne du sourire aux enfants démunis

Bien plus qu’un homme du gospel, le chantre congolais Aimé Nkanu a la noblesse du cœur. L’infatigable artiste qui a foi en l’humain ne cesser d’œuvrer pour venir en aide aux enfants victimes de la guerre en République Démocratique du Congo (RD Congo).

Révélé dans son pays avec le morceau « Je dois partir », il se fera connaître du grand public en 2009. Objet de curiosité et auteur de la chanson à succès « Parfum », l’homme totalise des millions de vues sur les plateformes d’hébergements de vidéos à l’instar de YouTube.

Et depuis lors, il force l’admiration, enchaîne les succès qui vont le conduire à se lancer dans l’humanitaire. « Dieu nous a bénis abondamment à travers nos voix qui chantent ses louanges. Il est temps que nous aussi, nous puissions aider les autres », a-t-il l’habitude de lancer.

Fière allure, regard perçant, le chantre dirige la Fondation Hope and Smile, aujourd’hui ONG Hope and Smile. Eh oui, de l’espoir et du sourire, les couches les plus vulnérables en ont réellement besoin.

Et Aimé qui est par ailleurs évangéliste, compte sur la providence et les bonnes volontés pour leur en offrir. Cet organisme de bienfaisance vient notamment en aide aux enfants orphelins mais aussi aux enfants dont les parents sont dans l’incapacité d’assurer le minimum vital. « La demande est tellement forte qu’on ne sait pas où est-ce qu’on va aller d’ici la fin de l’année », nous confie ce quadragénaire.

Actuellement en France pour « trouver des partenaires » afin de les « aider à mener cette mission », le chantre renseigne que Hope and Smile a en charge une trentaine d’enfants. Basé au Congo, Aimé Nkanu ambitionne, à moyen terme, de « trouver » une maison de refuge pouvant accueillir et héberger les enfants nécessiteux. Un projet qui nécessite à coup sûr, un certain investissement financier.

Loin de se laisser gagner par le découragement, Aimé dit être « déterminé ». Pour l’instant, il devra se contenter des levées de fonds qu’il initie au cours de ses concerts qu’il anime ici et là, lesquels il reverse ensuite à la Fondation. Il pourra toujours compter sur le soutien des quelques parrains qui se sont engagés à ses côtés en France.

A long terme, il s’agira, pour la fondation, de donner une bonne éducation aux enfants car, soutient-il, « ils sont l’avenir de demain ». Pour rappel, Hope and Smile fut une association humanitaire à la base. Elle menait essentiellement des activités pour permettre aux familles en difficulté, et plus précisément aux enfants, d’accéder à l’éducation.

Des années plus tard, l’association prendra la forme d’une fondation et le projet va s’étendre pour déboucher sur la prise en charge des orphelins. Au fil des mois, Hope and Smile a évolué. Désormais, elle veut laisser une empreinte plus durable à travers des projets nobles. Entre autres, la construction d’une école d’un orphelinat à grande capacité d’accueil.

« Nous avons démarré en association, nous espérons vraiment beaucoup apporter à ces enfants », souligne-t-il. En vue donner une dimension internationale à ses actions et à une mobilisation plus large des ressources, la Fondation s’inscrit désormais dans un processus d’implantation des antennes un peu partout sur le continent.

« Les enjeux sont énormes, la demande de parrainage est forte, mais nos moyens restent limités », souligne Aimé Nkanu qui, dans un élan de solidarité, lance un appel aux bonnes volontés à rallier cette cause noble.

Si vous souhaitez parrainer un enfant ou faire un don, merci de contacter: HOPE AND SMILE, RD Congo, +243 81 88 777 66; +33 7 69 44 04 06; e-mail: infos@fondationaimenkanu.org

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.