Zambie: 82 millions de dollars pour le climat

20 total views, 1 views today

Encadré par l’Angola à l’ouest, la République démocratique du Congo et la Tanzanie au nord, le Malawi et le Mozambique à l’est, et le Zimbabwe, le Botswana et la Namibie au sud, la Zambie compte détaler ses ambitions et les suivre. Le pays a décidé de lever un montant global de 82 millions $ de financement auprès du Fond vert pour le climat.

Cinquante millions du montant total servira à galvaniser l’investissement dans le secteur de l’énergie renouvelable, qui en Zambie, joue un rôle prépondérant. Cela s’explique par sa forte dépendance en hydroélectricité et ce projet de diversité de ses sources d’énergies pour assurer un certain équilibre.

Cet accord vient approuver la première proposition de financement de la Banque africaine de développement en faveur du programme de la Zambie pour financer les énergies renouvelables. Les 50 millions $ mobilisés pour l’énergie serviront de catalyseur à une autre de 55 millions $ supplémentaires auprès de la Banque africaine de développement pour le secteur.

Tout n’est donc pas fini. Les 32 millions $ restants des fonds, permettront d’accroître la résilience de l’agriculture nationale aux effets du changement climatique.

« Ce sont les premiers fruits importants de notre engagement commun en faveur du développement et de la croissance en Afrique, dans la droite ligne de l’Accord de Paris. Nous espérons vivement nous associer davantage au Fonds vert pour le climat pour aider à accroître la part de l’Afrique dans la finance climatique », a déclaré Akinwumi Adesina (photo), le président de la Banque africaine de développement.

L’agriculture ne sera pas le parent pauvre des autres secteurs. Plus de 137 millions $ sont attendus pour faciliter la gestion ressources en eau aux petits exploitants agricoles.

Le Fonds vert pour le climat est un mécanisme financier de l’Organisation des Nations unies, dont l’objectif est  de réaliser le transfert de fonds des pays les plus avancés vers les pays les plus vulnérables et enclin à lutter contre les effets des changements climatiques.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.