Forum présidentiel de la jeunesse: un projet diversement accueilli par les togolais

En avril 2018, le Chef de l’Etat togolais  Faure Gnassingbé va échanger avec près de 3000 jeunes Togolais, venant d’horizons diverses et de différentes couches socioprofessionnelles. Ceci, dans le cadre du « Forum Présidentiel de la Jeunesse », dont les activités ont été officiellement lancées le 8 mars 2018 par le comité d’organisation, présidé par le Président de l’Université de Lomé, Prof Dodzi Kokoroko.

Au cours de cette rencontre, les premiers responsables du comité d’organisation ont dévoilé leur cahier de charges, le site de la rencontre www.fpj.tg et les différentes phases du forum.

La première phase dite préparatoire qui va se dérouler du 09 au 22 mars 2018 sera consacrée à des ateliers régionaux. Elles serviront de cadre de dialogue avec les jeunes et les acteurs locaux de l’intérieur du pays.

Il s’agira spécifiquement d’analyser les préoccupations et les problèmes structurels auxquels font face les jeunes, d’analyser avec l’ensemble des acteurs, y compris les jeunes eux-mêmes, les réponses apportées aux préoccupations liées à l’inclusion et au bien-être des jeunes.

Il sera également question de capitaliser les expériences et tirer les leçons des mécanismes et stratégies de promotion de l’emploi des jeunes et d’implication de la jeunesse dans la vie publique.

Ce forum servira de cadre pour faire des propositions à soumettre au Chef de l’Etat pour être prises en compte dans le cadre de la formulation d’une nouvelle politique d’inclusion et de bien-être de la jeunesse au Togo. Il s’agira in fine, d’approfondir la réflexion sur des types de réponses à apporter aux préoccupations et aspirations des jeunes en tenant compte des enjeux liés à la pression démographique, à la sécurité, l’environnement sous-régional et international, l’impact des nouvelles technologies de l’information et de la communication, etc.

Si ce programme est favorablement accueilli au sein de la jeunesse du parti au pouvoir, qui compte déjà mobiliser leur base pour participer en masse à ce forum, ce programme ne semble guère émouvoir au sein de la jeunesse des partis de l’opposition.

La rédaction d’Africa Top Success a échangé avec un responsable de la jeunesse qu’un parti de l’opposition, membre de la coalition des 14. Il n’est pas allé du dos de la culière.  Ce dernier dit  être écœuré de voir sur les images du lancement officiel de « vieux-jeunes » dans l’assistance.

« C’est ceux-là, UNIR appelle jeunes ? Si c’est le cas, nous, nous sommes des fœtus », a-t-il ironisé. « Sinon, c’est triste pour notre pays. Je comprends mieux maintenant pourquoi les jeunes souffrent au Togo, je suis écœurée de voir ça. Si vous voyez bien les images, vous verrez s des gens avec des barbes blanches et on appelle ça « jeunes ». Ce machin de forum est inopportun, les vrais problèmes de la jeunesse togolaise sont ailleurs et tant qu’on ne va pas régler le problème de la bonne gouvernance au Togo, nous feront du surplace.  C’est de la pure provocation! », peste-t-il.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.