JIF 2018: quand Angelique Kidjo taxe les hommes de « machos »

En voilà une déclaration qui fera jaser. Pour Angelique Kidjo, les hommes ne sont que de purs machos. La chanteuse  béninoise a évoqué la question à l’occasion de la journée internationale de la femme (JIF) le 8 mars.

Elle estime que les vraies difficultés auxquelles font face les femmes sont dues en partie à certaines inégalités établies dès l’enfance. Dans une intervention chez nos confrères de BBC, la diva de la musique béninoise pense que les inégalités surtout celles liées au genre peuvent trouver une solution durable si les parents s’efforcent à garantir aux garçons et aux filles les chances égales, les mêmes droits.

Angelique Kidjo n’hésite pas à comparer les hommes à des machos. De ce fait elle exhorte les autres femmes à organiser des grèves si les hommes ne sont pas d’accord avec l’égalité des sexes dans les familles.

Pour elle, tout part donc de la maison et il faudrait que tout soit équilibré depuis là pour que les répercussions suivent dans la société. Les femmes doivent donc rétablir les règles dans les foyers et mettre fin à la règle qui veut que la jeune fille doit faire le ménage et préparer le repas.

En tant qu’Ambassadrice de l’Unicef, la lauréate des Grammy Award espère ainsi apporter sa pierre dans la lutte permanente des femmes vers une meilleure égalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *