Togo/Don Stash: « notre devoir en tant qu’artiste, c’est d’être aux côtés du peuple » 

Depuis le début de la crise politique qui secoue le Togo depuis plus de 6 mois, on voit régulièrement certains artistes de la chanson, engagés aux côtés des populations qui manifestent dans la rue pour réclamer le retour à la Constitution de 1992.  Constitués en Mouvement des Artistes Engagés du Togo (MAET), dirigé par Don Stash, ces artistes comptent toujours se mettre au Togo des Togolais jusqu’à « la victoire finale ».

Entretien avec l’artiste engagé Don Stash

ATS : Pensez-vous que cette lutte va aboutir cette fois-ci ?

Bien sûr que ça va aboutir ; ça fait presque 55 ans que nous sommes dans ce combat et c’est le moment, le moment est arrivé pour mettre fin à ce qui nous arrive, nous les togolais. Et je pense que nous les artistes, notre devoir c’est d’être aux côtés du peuple et nous luttons aux côtés du peuple parce que nous représentons le peuple aujourd’hui et ce que le peuple ne peut pas aller dire, nous nous pouvons aller dire ça (nous disons plus haut ce que le peuple dit tout bas). Donc c’est pour ça qu’on est tellement engagé auprès du peuple pour pouvoir dénoncer tout ce que ce régime est en train de faire à ce peuple.

Quelle appréciation faites-vous du blocage actuel du dialogue ?

Je pense que le blocage de ce dialogue peut être des deux côtés parce que il ’y a quelque chose que la coalition des 14 partis de l’opposition demande aujourd’hui qui est légitime et l’autre côté a aussi ses propositions. Je pense que les deux protagonistes doivent s’entendre pour mettre fin à certaines choses dans leurs demandes et le régime est mieux placé pour aider ce peuple, donc je pense que c’est le régime qui devait décider faire des concessions pour aider ce peuple. Ce n’est pas les 14 partis de la coalition. Eux ils peuvent aller avec leurs propositions mais c’est le régime qui devait dire bon c’est comme ça et mettre fin à ce qui se passe au Togo aujourd’hui.

Votre souhait pour la suite.

Mon souhait, c’est de mettre fin à ce qui nous arrive aujourd’hui, 50 ans c’est déjà trop et ce que le peuple demande aujourd’hui, c’est l’alternance donc la meilleure des choses qui puisse nous arriver aujourd’hui c’est l’alternance.

Quid de votre agenda au niveau du MAET ?

Bien sûr on a une feuille de route. Bientôt les artistes vont être dans la rue comme la coalition des 14 partis pour réclamer l’alternance donc on se prépare, on va appeler le peuple bientôt et on verra la suite.

Votre mot de fin

Ce que je peux dire au peuple, c’est de soutenir ceux qui font la lutte aujourd’hui. Il faut des moyens pour arriver à régler ce problème. Les artistes n’ont pas de moyen, la coalition des 14 partis n’a pas les moyens donc c’est le peuple qui va accompagner maintenant ceux qui sont devant ce combat. S’ils ont de petits gestes à faire pour qu’on aille de l’avant, le moment est bien arrivé.

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.