KMT House, le premier hub de technologie d’urbanisation en Afrique s’ouvre au Caire

La croissance urbaine rapide est une arme à double tranchant, et l’Egypte doit être prête à tout ce que l’avenir réserve à cet égard.

Pour être en mesure de transformer les défis en suspens au profit du pays, les urbanistes égyptiens, les penseurs et les acteurs devront utiliser de nouvelles solutions pour résoudre les vieux problèmes. Et c’est dans cette logique que s’est ouvert au Caire, KMT House.

En tant que premier espace de coworking en Afrique dédié exclusivement à l’urbantech (technologie d’urbanisation), KMT House est un centre d’innovation pour tout ce qui touche à la technologie, la cartographie, les données urbaines et la culture.

Désigné d’après le nom pharaonique de l’Egypte ancienne, KMT House, officiellement lancé ce 6 mars, vise à inspirer une nouvelle génération de « city makers » pour rendre les villes plus modernes et plus intelligentes.

Avec un généreux fonds de la Fondation Drosos, KMT House est devenue une réalité.  «Je crois que les jeunes tiennent le futur. En soutenant un centre créatif tel que KMT House, des idées peuvent se réaliser dans des solutions pour le développement durable et pour rendre les villes plus fonctionnelles et productives », a déclaré le Dr. Wessam El Beih, Directeur de la fondation Drosos.

Pour Mohamed Helmy, fondateur du KMT House,  ce nouveau cadre vise à être un espace inclusif où les acteurs urbains de toute l’Egypte et de l’Afrique peuvent collaborer et innover. « Au-delà d’être un espace de coworking, notre vision pour KMT House est d’être vraiment un centre d’innovation qui accueille des personnes de différents domaines pour travailler ensemble à améliorer nos villes », a-t-il ajouté.

KMT House a trouvé son siège dans un ancien manoir qui porte une longue histoire remontant à la Seconde Guerre mondiale, situé dans le quartier de Sarayat El-Maadi.

Organisé comme un événement de style expo, le lancement de cet espace a réuni des entrepreneurs urbains tels que Schaduf, Cairo Hackerspace, Creatables, Jereed, Readymade, Baladini et Faces Studios pour exposer leurs travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *