Le Kung-fu wushu : une discipline très en vogue au Congo-Brazzaville

Discipline d’origine chinoise,  le kung-fu wushu est de plus en plus pratiqué au Congo-Brazzaville où il fut  introduit dans les années 70 par des techniciens chinois d’une usine de fabrication d’allumettes.  Après plus de trente années d’existence, ce sport s’est doté en 2014 d’une fédération dénommée  Fédération congolaise de kung-fu wushu (Fécowu).

Elle dispose en son sein d’une vingtaine de clubs repartis dans tout le pays dont dix-neuf à Brazzaville. Avec l’appui des partenaires chinois, la Fécowu envoie depuis quelques mois des  athlètes congolais en stage de perfectionnement au temple de Shaolin, en Chine.

« Trois experts chinois viendront en avril pour encadrer les athlètes. À l’issue de cette formation, trois d’entre eux seront retenus pour un stage de haut niveau au Temple de Shaolin, en Chine. Outre cette formation à l’intention des athlètes, les juges et arbitres congolais de kung-fu wushu bénificieront également cette année  d’un stage au Sénégal. À leur retour, ils relayeront les nouvelles règles de jeu dans les autres départements », a déclaré Stève Kouma, président de Fécowu.

Le kung-fu, parfois désigné sous le terme de boxes chinoises, est constitué de centaines de styles différents de combat à main nue ou armée, qui ont été développés en Chine au fil des siècles.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.