Didier Drogba, bientôt à la tête de la Fédération ivoirienne de football ?

Empêtrés dans une crise, les premiers acteurs du football ivoirien baignent dans la discorde depuis fin 2017. Deux blocs antagonistes se sont formés et s’opposent. D’un côté, celui du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Sidy Diallo, et un groupe de dirigeants, ses partisans.

De l’autre, des présidents de clubs qui ne partagent plus son mode de gestion de l’instance faîtière du football ivoirien. Ceux-ci ont composé un bloc baptisé le « G42 » qui se dresse contre Sidy Diallo et ses soutiens. Dans l’impasse, la FIFA a décidé de convoquer les protagonistes à une rencontre le 20 mars au siège de l’instance suprême du football mondial, à Zurich en Suisse.

Seulement voilà. Une sortie de l’ancien international et buteur des Eléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba, sur RFI, va nourrir les fantasmes. Dans une interview accordée à l’équipe de Radio Foot, l’icône qui n’est pas, dit-on, en lien avec les frondeurs, va lui aussi pointer le doigt accusateur sur Sidy Diallo. De quoi donner des idées au public ivoirien. Mieux, son implication, depuis peu, dans le football local, par l’intermédiaire du Williams ville Athletic Club (WAC), vice-champion de Côte d’Ivoire, va faire l’objet d’une rumeur.

D’après la presse sportive ivoirienne, Didier Drogba ambitionnerait de prendre les commandes de la FIF.

« J’ai la volonté de m’impliquer dans le football ivoirien et africain en général. J’ai vécu de grandes émotions en Afrique. Je ne me vois pas tourner le dos à ce football, même s’il y a d’autres clubs dans lesquels j’ai évolué. C’était important pour moi d’intégrer la famille du football ivoirien et d’essayer de contribuer à son développement », cette déclaration du ballon d’Or africain (2006 et 2009) sur RFI a suffi à déchaîner les passions en Côte d’Ivoire.

« Ce n’est pas visible. Pas palpable. Mais au regard des différents actes que Didier Drogba pose ces derniers temps, nul doute que l’ancien capitaine des Éléphants lorgne, à long terme, la présidence de la Fédération ivoirienne de football », commente La Dépêche d’Abidjan, un journal ivoirien.

Et aux nombreux fans que comptent le footballeur à travers le pays de s’enthousiasmer. Lui qui jouit d’une immense popularité au pays, les ivoiriens voient d’un bon œil une potentielle candidature de la superstar.

D’après La Dépêche d’Abidjan, plusieurs acteurs et dirigeants de club ivoiriens veulent de Didier Drogba à la Présidence de la FIF. Ceux-ci voient en lui le candidat idéal pour succéder à Sidy Diallo. Les clubs ivoiriens veulent pouvoir compter avec lui pour les prochaines élections à la tête de l’instance fédérale en 2020. Dans un reportage de la chaîne de télévision Africa 24, des groupes de supporters iront jusqu’à réclamer « DD » à la tête de la fédération.

Pour l’heure, Sidy Diallo ne manque pas de rappeler à qui veut l’entendre qu’il a été élu pour un deuxième mandat de quatre ans. « Je ne démissionnerai pas ! Je compte rester jusqu’à la fin de mon mandat en 2020 », a-t-il fait savoir sur les antennes de la télévision nationale.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.