Changement climatique: l’opération « Zéro déforestation » bat son plein en Cote d’ivoire

« Zéro déforestation », c’est la lutte que mène depuis quelques mois le groupe agro-industriel ivoirien Sifca. Une grande préoccupation au vue de la persistance de certaines habitudes en milieu rural comme urbain. L’abattage anarchique des arbres notamment. Face au changement climatique et à ses effets sur l’environnement, la société veut amener son approche.

Les privilégiés qui ont assisté au Salon International de l’agriculture (SIA) à Paris ont pu découvrir dans le pavillon Côte d’Ivoire « un petit spécimen de forêt tropicale ouest-africaine » réalisé par le groupe.

Une vision en miniature qui révèle les ambitions réelle de  Sifca. L’objectif reste de sensibiliser le grand public à la forêt qui est « notre aventure à tous, Européens et Africains. En dehors de nos plantations, nous avons signé avec ces structures étatiques pour les appuyer dans des opérations de protection », a expliqué Henriette Gomis-Billon, secrétaire générale de la Fondation Sifca.

Sur le terrain, dans ses plantations industrielles de cacao, canne à sucre, palmiers à huile en Côte d’Ivoire, Sifca compte 4 000 ha de sites protégeant la faune et la flore. Le groupe travaille en partenariat avec, notamment, la Société de développement des forêts (Sodefor) et l’Office ivoirien des parcs et réserves. Au delà du reboisement de ces espaces, le groupe table beaucoup plus sur la sensibilisation.

Les agriculteurs des régions les plus réculées de Côte d’Ivoire doivent etre sensibilisés sur les bienfaits de la protection des forets. Une fois informés, ceux-ci pourront servir de relève dans les communautés, en familles et auprès des plus jeunes pour que cette lutte reste une affaire collective.

Car, sans cette prise de conscience collective, l’opération « Zéro déforestation » entamée par le groupe ne sera que pure fiction.

Réagissez sur: africatopforum.fr

One thought on “Changement climatique: l’opération « Zéro déforestation » bat son plein en Cote d’ivoire

  1. C’est comme cela qu’il faut agir, mes Frères et Soeurs, replanter et restituer des espaces de Nature,
    telle qu’elle était à l’origine, capable de nourrir, d’inspirer et d’instruire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.