Téléphonie mobile: Togocel annonce sa 4G pour avril prochain

L’opérateur de téléphonie mobile Togocel veut ouvrir un nouveau cycle sur le marché togolais des télécoms. Dans une interview accordée à un site d’information panafricain, son Directeur général, Affoh Atcha-Dédjia annoncé l’intention de la société de lancer, à Lomé, la 4G. Et ceci, dès la fin du mois d’avril prochain.

« (…) nous préparons le lancement de la 4G à Lomé dès la fin du mois d’avril. Et ce secteur du numérique peut booster toute l’économie du pays », a déclaré le directeur auprès de nos confrères de L’Afrique d’Aujourd’hui.

M. Atcha-Dédji assure que le déploiement de la 4G rentre dans la stratégie de fournir des services internet haut débit de qualité et compétitifs sur le plan national. Pour l’entreprise, l’enjeu consiste à trouver un modèle économique qui lui permettra de tirer parti de l’explosion prévisible des échanges de données informatiques.

Le patron de Togocellulaire dit s’inscrire aussi dans une vision de l’exécutif de faire du Togo un hub digital sur les prochaines décennies, tout en assurant la disponibilité de l’internet haut débit sur toute l’étendue du territoire.

De l’avis des experts, l’annonce du directeur de Togocel n’est pas une surprise dans la mesure où l’opérateur a été devancé dans cette opérationnalisation de la 4G.

En effet, à peine lancé sur le marché togolais, l’opérateur Téolis, qui a démarré ses activités en février dernier, offre déjà la 4G. L’opinion y voit, une « obligation » pour Togo cellulaire de s’inscrire dans la même dynamique.

Selon une étude publiée par Pyramid Research, un cabinet de conseil américain spécialisé sur les télécoms et les NTIC, le marché mobile au Togo a enregistré des revenus de l’ordre de 275 millions de dollars en 2013. Selon ses estimations, ce secteur devrait atteindre 363 millions de dollars cette année 2018.

L’entreprise américaine note, par ailleurs, qu’en raison du duopole formé par Moov et Togocel, les coûts de la téléphonie mobile – notamment ceux de la data – sont les plus élevés parmi les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

Fin 2014, un appel d’offres pour un troisième opérateur télécoms a été lancé. Ce qui a permis l’arrivée du fournisseur d’accès Internet Group Vivendi Africa (GVA), filiale du groupe Vivendi, qui s’est positionné sur la fibre optique.

Cette arrivée marquera, selon les analystes, un nouveau cap sur le marché togolais des télécommunications, promis à une croissance annuelle de plus de 6% sur les deux prochaines années.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.