Femua 2018: Soprano, la tête d’affiche qui étonne plus d’un !

Tête d’affiche pour la 11 ème édition du Festival de musique urbaine d’Anoumabo (FEMUA), en avril prochain, le rappeur français Soprano a refusé le cachet proposé pour sa participation. Pour le rappeur et compositeur français, d’après plusieurs sources, « l’hébergement et un simple défraiement » suffiraient amplement.

Soprano a décliné l’offre financière des organisateurs de cet événement d’envergure nationale, continentale et internationale qui met à l’honneur la musique urbaine.

Plusieurs activités sont à l’affiche de cette 11è édition du festival qui se déroulera du 17 au 22 Avril 2018. Avec comme parrain, le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, cette édition est axée autour du thème, une problématique de l’heure, « la jeunesse africaine et l’immigration clandestine ».

L’équipe d’A’Salfo s’évertuera à proposer des solutions concrètes pour dissuader tous ces jeunes africains à côtoyer la mort en s’adonnant à l’immigration clandestine. La cérémonie de lancement officielle est prévue le 15 mars prochain.

Pour rappel, le Festival de Musique urbaine d’Anoumabo, une initiative de leader du groupe Magic System A’salfo a été crée pour permettre aux populations les plus démunies et qui n’ont souvent pas les moyens de s’offrir un ticket de concert, de réaliser leurs rêves en recevant sur une même scène dans leur environnement les plus grosses stars de la planète.

Le festival promeut la musique urbaine tout en créant un village gastronomique avec des atouts favorisant des rencontres humaines et artistiques. Le festival a aussi à son actif plusieurs œuvre social à savoir la réhabilitation et l’équipement d’hôpitaux, d’orphelinats, de pouponnières, des dons aux réfugiés ainsi que la construction de plusieurs établissements scolaires en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *