La Tunisie veut construire un nouvel aéroport

Le projet de construction d’un nouvel aéroport devra être opérationnel d’ici 2030.  La ville de Bizerte (60 km au Nord de Tunis) verra bientôt un nouvel aéroport l’embellir. Selon l’annonce faite par le ministre tunisien des Transports, Radhouane Ayara, cet aéroport international a un coût estimé à  840 millions de dollars.

«L’appel d’offres relatif à ce projet d’infrastructures sera lancé au cours de l’année 2018.», a-t-il fait savoir lors d’une conférence de presse et d’affirmer que cette infrastructure répondra aux   normes internationales.

Le projet tel que libellé viendra apporter un plus au secteur des transports. La Tunisie compte trente aéroports dont sept aéroports internationaux répartis sur toute l’étendue du territoire nationale.

Ce projet de construction se situe dans la droite ligne de la  vision stratégique dans le secteur aérien. Il sera  appuyé par des chantiers de réaménagement d’anciens aéroports pour donner un nouveau souffle de dynamisme à ce secteur. L’aéroport militaire de Remada à l’extrême sud de la Tunisie se changera en aéroport civile. « Le coût du projet s’élève à 22 millions de dinars avec une échéance de réalisation de deux ans, en coordination avec le ministère de la Défense », a indiqué Radhouan Ayara.

L’aéroport de  Djerba Zarzis (sud-est) sera en réaménagement au moment où celui de Tunis-Carthage connaitra le démarrage de ses travaux. « Actuellement, des travaux de réaménagement ont été déjà entamés au sein de l’aéroport international Tunis-Carthage (principal aéroport du pays, situé vers la banlieue nord de Tunis) avec un coût de 190 millions de dinars pour ainsi porter sa capacité d’accueil à 7,5 millions de passagers par an », a souligné M. Ayara.

 

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *