Cote d’Ivoire: ces célébrités qui pourront accéder au poste de « Sénateur »

Les élections sénatoriales, une grande première en Cote d’ivoire indépendante, se tiendront le 24 mars prochain. Alors que l’opposition boycotte ce scrutin, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, mouvance présidentielle) part largement favori, selon plusieurs médias.

Même si une crise d’incompréhensions secoue le RHDP, marquée par des piques entre Henri Konan Bédié et le président Alassane Ouattara, cette coalition ira à ces élections en rang serré, car étant parvenu à s’accorder sur le « partage du gâteau » du Sénat.

Selon l’ordonnance prise en février dernier,  par le président de la République, précisant la composition du Sénat, il y aura 99 sièges qui devront être pourvus, dont 33 par nomination par ses prérogatives discrétionnaires.

Face donc aux 66 candidats de la coalition au pouvoir, l’on retrouve 48 candidats indépendants. Parmi les candidats, des célébrités ivoiriennes se positionnent pour être élues au poste de « sénateur ».

Voici les plus probables, présentées par Buzz Africa

Didier Drogba

Il semblerait que Didier Drogba, serait en passe d’occuper un siège au Sénat. Cette probabilité effleure les esprits, d’autant plus que l’ancien capitaine des Éléphants fréquente de plus en plus le palais d’Abidjan, et que le Président Alassane Ouattara s’apprête à nommer 33 futurs sénateurs sur la base de leurs compétences reconnues dans la politique, l’économie, le sport…


Alpha Blondy

Légende internationale du reggae, Alpha Blondy, à l’état civil Koné Seydou fera également son entrée au Sénat. De sa musique imbibée d’un reggae éclectique avec des rythmes africains, le poulain de Koné Dodo a véritablement réussi à s’imposer de par son talent, partout en Afrique et dans le monde. Véritable leader d’opinion engagé pour la paix et la réconciliation, Jagger se lance dans une aventure d’un tout autre genre, en mars 2015, à travers sa station de radio à Abidjan, Alpha Blondy FM. Après avoir conquis le monde avec sa musique en remportant plusieurs prix et disques d’or, Koné Seydou s’attaquera à un challenge d’un tout autre genre et on lui souhaite un bon vent!

A’salfo

Nommé le 20 août 2012, ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco pour ses messages en faveur de la paix, A’Salfo développe, depuis une dizaine d’années, des projets sociaux, à travers notamment le Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (Femua). Il a également participé à la construction d’écoles primaires et maternelles dont celles d’Anoumabo, de Bangolo et de M’bengué. C’est aussi, l’une des icônes de la musique ivoirienne dans le monde entier.

Noël Dourey

Artiste ivoirien de rénommée, l’homme qui avait lorgné le fauteuil de Président du Conseil d’Administration du Bureau Ivoirien des Droits d’auteurs et auteur du titre satirique ‘’Salut’’. Il a créé une structure qu’il a baptisé ‘’Cercle des artistes pour l’émergence’’ (Cape), qui est une façon pour lui de s’inscrire dans la politique de l’Emergence voulue et prônée par le chef de l’Etat ces derniers temps, a réveillé son Cape, pour se signaler et ne pas se faire oublier dans le contexte qui pourrait le voir émerger dans son milieu politique.

Antoinette Konan

Comme Noël Dourey, la chanteuse Antoinette Konan, également affichée au Pdci-Rda, serait enchantée d’être élue au siège de Sénateur. Cette grande musicologue pense qu’elle devrait ravir le poste de nomination de sa région natale en dehors des deux élus attendus. Antoinette Konan, discrètement, essaie de mettre les chances de son côté pour représenter le milieu culturel avec ses connaissances avérées en tant que professeur de musique, mais aussi, artiste au talent confirmé.

BKS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *