Environnement: un meilleur cadre de vie pour les Algériens

Les autorités algériennes accordent une place importante à l’environnement mais aussi à sa préservation. La ministre algérienne de l’environnement et des énergies renouvelables, Mme Z.Fatma-Zohra avait annoncé en marge de sa visite dans la wilaya de Constantine, l’instauration du prix du président de la République algérienne et populaire de la ville verte.

La finale est annoncée pour le mois d’Octobre de l’an 2018. Selon elle, ledit concours sera une sorte de motivation et un encouragement pour toutes les villes du pays, dans le but de se mettre en valeur et d’être embellie. Il est annoncé que le jury de ce concours sera installé dans les jours à venir et cela permettra d’arrêter les détails régissant cette compétition.

La ministre a en outre rappelé les efforts déployés par son département pour concrétiser le programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, concernant le volet de l’environnement. Comme elle a rappelé que l’objectif du gouvernement portant création de villes intégrées du point de vue environnemental, notamment, a mis en exergue l’apport de l’éducation environnementale ciblant les enfants comme étant le maillon fort du processus en question (Environnement sain entre autres).

Durant sa visite dans l’antique « Cirta », la ministre avait procédé à l’inspection des parcs du Bardo et de la cité Zouaghi-Slimane ainsi que de la station de transfert de déchets ménagers sur la route d’Aïn-Smara.

Dans la première citée, elle a inspecté l’avancement des travaux du « parc citadin » dont le taux d’avancement est estimé à 60 % et ce projet est considéré comme étant le futur poumon de cette ville. L’hôte de la wilaya immatriculée « 25 » s’est entretenue avec les responsables locaux ou elle a insisté sur la nécessité de prendre les dispositions pour la sécurisation du site.

Lancé en 2013, ce projet, implanté sur une superficie de 65 hectares, entre dans le cadre d’un vaste programme de mise à niveau de la ville en question. À la cité Zouaghi, la ministre a donné le coup d’envoi de l’opération de reboisement programmée dans le cadre du projet, et au terme de laquelle 5.000 arbustes devront être plantés.

Un projet d’une superficie de onze (11) hectares et composé de quatre zones, respectivement réservées aux enfants, aux familles ainsi qu’aux activités sportives et aux amateurs de pétanque et de golf. Si les choses vont dans le bon sens, le « parc citadin » sera livré au plus tard au mois de novembre prochain.

La ministre s’est rendue ensuite à la station de transfert de déchets ménagers située au 13km à partir de laquelle pas moins de 300 tonnes d’ordures ménagères collectées sont quotidiennement transportées vers le centre d’enfouissement technique de Boughareb (CET) se trouvant dans la commune de Benbadis par le biais de semi-remorques de l’EPIC EPGW.

Enfin, la délégation a visité le projet de réalisation de l’unité de la station de traitement et d’incinération de déchets d’activités de soins médicaux et vétérinaires (STIDEST), qui se trouve à la zone industrielle Oued Hamimime, dans la commune du Khroub (Willaya de Constantine).

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *