Nigéria: nouvelle hausse des réserves de change

En un mois, les réserves de change nigérianes ont connu une nette hausse. L’annonce a été faite par la Banque centrale du pays. Alors que ces réserves étaient estimées à près de 42,8 milliards de dollars en février, elles ont connu en mars une augmentation de plus de 3 milliards de dollars.

Cette hausse vient à la suite d’une autre déjà enregistrée en janvier dernier. La Banque centrale avait alors indiqué que les réserves sont passées de plus de 34 milliards de dollars en décembre 2017 à plus de 40 milliards en janvier dernier.

Pour Isaac Okoroafor, porte-parole de la Banque centrale du Nigéria, cette hausse continue des réserves du pays est le résultat des « efforts de la Banque visant à décourager vigoureusement les importations inutiles, de sorte à réduire la facture des importations ». Elle précise ensuite que les exportations de pétrole et d’autres produits non pétroliers subissent elles une augmentation.

Création d’emplois

La Banque centrale a indiqué que l’objectif est de réduire la pression sur les réserves de change. L’autre conséquence de cette décision de la banque est l’augmentation sur le marché de l’offre des produits locaux qui supplantent les produits importés. Isaac Okoroafor rappelle que cela permet au pays de créer des emplois. Des agriculteurs ou autres travailleurs voient surtout leurs revenus augmenter.

Des experts expliquent de leur côté que l’augmentation des réserves de change va soutenir le « réveil économique » du pays après une crise provoquée par la baisse des prix des produits pétroliers au plan international. L’Etat ambitionne désormais voir ses revenus et ses ressources en devises augmenter progressivement.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.