Mali: produire 750 000 tonnes de coton pour conserver sa place de leader en Afrique

Le Mali mêle ambition et vision pour conserver son rang de premier producteur d’or blanc en Afrique. Selon les autorités, cette nouvelle saison n’est pas prévue être de tout repos pour qui que ce soit. La production annuelle de coton graines est estimée à 750 000 tonnes de coton durant la campagne à venir 2018/19.

Parvenir à un tel résultat ne sera quand même pas un travail à prendre à la légère. Selon les principales raisons qui peuvent sous-tendre cette future performance, on évoque essentiellement l’augmentation des superficies cultivées. Cela permettra de tabler sur une production en qualité et en quantité. La superficie passe de 703 652 ha  à 736 000 ha en 2018-2019.

Dans le même temps, l’utilisation des intrants agricoles sera aussi accrue. L’introduction des machines agricoles contribuent à plus d’un titre à l’amélioration des rendements. La force humaine n’est plus sollicitée à exécuter certaines taches un peu trop pénibles. La mise en œuvre de ces réformes coûte 111 milliards  FCFA  au gouvernement.

Au Mali, la filière coton contribue à hauteur de 22% aux recettes d’exportation, et fournit des revenus pour 40% de la population rurale. A la fin de la saison dernière, le pays est sorti la tête haute en s’imposant comme le premier producteur d’or blanc en prenant la place du Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *