Rwanda: vers le déploiement d’un satellite pour favoriser l’atteinte des ODD

60 total views, 3 views today

Comment atteindre les « Objectifs de développement durable » de façon efficace ? C’est l’une des préoccupations du Rwanda. Et pour cela, le pays pense actuellement à la technologie satellitaire comme l’un des outils clés pour surveiller la mise en œuvre.

La communication par satellite  peut constituer un excellent outil de facilitation du processus, à en croire les autorités du pays.  C’est ce qui explique la mise en oeuvre des gros moyens pour doter le pays de cet outil.

« Les pays africains reconnaissent les TIC comme un pilier de la croissance socio-économique, et les satellites jouent un rôle clé dans la connexion de l’Afrique au reste du monde .Le satellite est très important, en particulier pour les ODD, nous devons avoir les moyens de relier les différentes parties du travail, de surveiller les cibles, de collecter les données requises à travers les continents, de les analyser et de guider les politiques et réglementations ainsi toutes les interventions de développement », a déclaré Patrick Nyirishema, le Directeur Général de « Rwanda Utilities Regulatory Authority » (RURA) à l’ouverture d’un atelier régional sur la réglementation des satellites, à Kigali.

Une rencontre importante dans l’approche rwandaise car elle  prépare déjà le terrain. Plusieurs acteurs du domaine venus de tous les cotés du continent sont réunis à ce rendez-vous d’échanges. Les régulateurs des TIC, et des représentants de « l’Union Internationale des Télécommunications » ont répondu à l’appel.

Les choses semblent favorables pour que le Rwanda passe ce cap. Car le coût du lancement d’un satellite a récemment baissé. Toutefois, les questions de réglementation peuvent freiner les ambitions. Une fois lancé, le premier satellite sur l’orbite  du pays sera un sérieux coup de pousse pour l’évolution.

« Nous espérons en tant que continent, que nous pouvons nous organiser pour lancer même de plus grands satellites et construire un savoir-faire.  L’Afrique et le Rwanda, pour être précis, utilisent le satellite. Mais ce que nous nous demandons le plus, c’est pourquoi les pays africains n’ont pas réussi à lancer des satellites. Nous avons réalisé que tout le coût de lancement d’un satellite diminue. Il ne s’agit pas seulement de connaissances et de ressources, mais aussi du processus permettant au pays de lancer le satellite avec succès », a ajouté Patrick Nyirishema.

Au-delà du Rwanda, l’Organisation des Communications de l’Afrique de l’Est, est en train de chercher les voies et moyens pour sécuriser un emplacement en orbite, afin que la région puisse lancer un satellite et tout le processus impliqué.

Actuellement, il y a moins de 10 pays en Afrique qui ont lancé des satellites sur l’orbite. Le Nigeria, l’Egypte, le Kenya, le Ghana et l’Afrique du Sud sont les pionniers sur le continent.

L’Afrique est en retard dans le domaine. Et les vrais raisons des limites du continent sont entre autres:  le manque de compétences et de ressources nécessaires.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.