Zimbabwe: l’utilisation de données mobiles a augmenté de 89% en 2017

Porté par de nouveaux modèles commerciaux basés sur des plateformes d’Internet des objets ainsi que par des installations de commerce électronique en plein essor, l’internet a le vent en poupe en Zimbabwe.

L’utilisation des données mobiles au Zimbabwe a quasiment doublé pour atteindre 15,3 téraoctets en 2017 et cette tendance au renforcement de l’utilisation d’Internet devrait se poursuivre.

Selon les autorités, le pays a désormais un taux de pénétration de l’Internet d’environ 50%, largement soutenu par l’Internet mobile grâce à des opérateurs comme Econet Wireless et les compagnies de téléphone publiques NetOne et Telecel Zimbabwe. Ceci, ajouté à une gamme de fournisseurs de services Internet tels que Liquid, TelOne appartenant à l’État, etc.

Selon les chiffres de l’Office de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz), la capacité de bande passante internationale entrante utilisée a également augmenté de 46,4% et le nombre d’abonnés mobiles actifs, qui a augmenté de 9,4% pour atteindre 14 millions en 2017, a contribué à faire grimper l’utilisation totale d’Internet mobile pour l’année.

Cette consommation élevée d’Internet et de l’utilisation des données a été bénéfique non seulement aux opérateurs, mais aussi aux startups technologiques.

« Le nombre total d’abonnements actifs à Internet est passé de 3,7% pour atteindre 6,9 ​​millions, ce qui fait que le taux de pénétration d’Internet a augmenté de 0,8% pour atteindre 50,8%. Internet fibre a enregistré la plus forte croissance des abonnements actifs de 59,7% en 2017 » note le rapport publié par l’office.

Les fournisseurs de services Internet du Zimbabwe ont également éliminé la connectivité par l’intermédiaire des plateformes d’accès à distance tandis que la connectivité CDMA et Wi-Max sont en déclin en raison de la concurrence d’autres technologies Internet fixes telles que ADSL et la fibre.

En termes de revenus, les fournisseurs de services Internet ont enregistré une croissance de 17,8% pour cumuler 186,8 millions de dollars, bien que leurs investissements pour l’année aient diminué de 1,8%.

Les entreprises de téléphonie mobile zimbabwéennes ont dû adopter des plateformes de messagerie instantanée et de médias sociaux, proposant des options de regroupement d’accès dans le but d’augmenter les revenus provenant de l’utilisation des données par les utilisateurs du réseau.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.