Que dit la BAD de la croissance économique en Afrique centrale?

La Banque Africaine de Développement (BAD)  a rendu public cette semaine son premier rapport sur les Perspectives économiques en Afrique centrale (PEAC), un document stratégique qui analyse la situation économique des huit pays de l’Afrique centrale (Cameroun, Centrafrique, Tchad, Congo, RDC, Guinée équatoriale, Gabon, Sao Tomé-Et-Principe. La région devra enregistrer pour 2018 et 2019, une hausse considérable de sa croissance économique.

Selon la BAD, elle sera de 2,4% en 2018 et 3,4% en 2019. Les infrastructures, les services et l’agriculture vont soutenir cette croissance. Dans ce même sillon, les exportations connaitront un bon spectaculaire pour conduire vers cette performance. Le déficit budgétaire global dans la région sera par contre de 2,1% du PIB en 2017).

« Perspectives économiques en Afrique est une publication phare de la Banque, très appréciée des décideurs, des chercheurs et des experts, pour sa qualité d’analyse et ses recommandations pratiques sur la manière de traiter les questions cruciales de développement. Elle fournit également une vue d’ensemble des économies des 54 pays africains », souligne l’économiste en chef et vice-président chargé de la Gouvernance économique et de la gestion du savoir, Célestin Monga.

Pour lui, l’approche actuelle est de mettre en lumière les différentes situations économiques de toutes les régions d’Afrique afin de les accompagner dans leurs progrès. «  En proposant pour la première fois des approches régionales, nous souhaitons mettre à profit l’expertise de la Banque et donner plus de profondeur d’analyse et de pertinence à cette publication. », ajoute-t-il.

Selon le rapport, en 2017, le plus gros contributeur de la croissance économique était le Cameroun avec  près de 29% du Produit intérieur brut (PIB) régional. Ensuite viennent la RDC (24%), le Gabon (13%), la Guinée équatoriale, le Congo et le Tchad avec 11% du PIB de la région. La Centrafrique est à 1,2% et Sao Tomé-Et-Principe à  0,3%.

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.