Robert Mugabe : « Je n’ai jamais pensé que celui que j’avais nourri se retournerait contre moi un jour »

63 total views, 12 views today

Robert Mugabe n’en a pas fini avec ses remords. L’ancien président zimbabwéen ne digère pas encore sa chute à la tête du pays. Dans une récente interview qu’il a accordée à une chaîne de télévision locale, il a accusé son successeur d’ingratitude. Selon lui, celui-ci méconnait lamentablement les efforts qu’il a fournis pour le monter au haut niveau.

Après avoir été obligé de céder sa place, Robert Mugabe a basculé dans l’opposition. Désormais, il ne rate plus chaque occasion pour dénoncer la méthode d’accession au pouvoir et même la gouvernance de son successeur, Emmerson Mnangagwa. Dans une interview qu’il a accordée à une chaîne de télévision locale Il s’est attaqué à son ex-allié. « Je ne déteste pas Emmerson, je l’ai amené au gouvernement. Mais il doit être correct. Or, il est incorrect là où il est. Il est dans une posture d’illégalité et d’illégitimité » a déclaré Robert Mugabe

Plus loin, il assure qu’il a été trahi par celui qui lui doit tout. Emmerson Mnangagwa était le protégé de Mugabe. Ce dernier doit toute sa progression dans la sphère politique Zimbabween à l’ex-président. Sous Mugabe, il a occupé de grands postes notamment, Premier ministre, président du Parlement, chef des renseignements et ministre de la Sécurité. De quoi mettre Mugabe hors de lui rien qu’à penser que c’est lui qui l’a poussé vers la sortie.

« Je n’ai jamais pensé que celui que j’avais nourri et emmené au gouvernement et pour qui j’ai travaillé si dur en prison afin de le sauver alors qu’il était menacé de pendaison, se retournerait contre moi un jour » a-t-il ajouté.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.