Côte d’Ivoire : L’opposition dans les rues jeudi prochain

L’opposition ivoirienne va descendre dans les rues la semaine prochaine. Les militants des partis d’opposition sont appelés à se mobiliser pour une ‘’marche démocratique’’ jeudi prochain 22 mars.

L’appel à été lancé samedi au cours d’un meeting par Armand Ouegnin, président de la plateforme d’opposition Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS). Pour lui, il s’agira d’une « marche pacifique, une action démocratique pour exprimer notre mécontentement » contre la composition jugée déséquilibrée de la Commission électorale indépendante (CEI).

Une mobilisation qui interviendra à 2 jours des élections sénatoriales prévues pour le 24 mars. Les élections municipales et régionales sont également en vue au cours de cette année. Mais au-delà de tout c’est la présidentielle de 2020 qui est dans les esprits. Certains accusent le pouvoir d’être dans des calculs électoralistes.

La coalition d’EDS regroupe des organisations de la société civile et plusieurs partis politiques dont le Front populaire ivoirien (FPI) de l’ancien président Gbagbo. Les opposants veulent un dialogue pouvant permettre une recomposition de la CEI.

L’initiative vise à inviter « le pouvoir à s’asseoir et à discuter pour les élections justes et transparentes. Nous demandons que la CEI soit reformatée. Il n’y a pas que le problème de la CEI, il  ya aussi les listes électorales, le découpage électoral, les questions de sécurités » a déclaré Abdoudramane Sangaré, membre du FPI.

La CEI aura à jouer un rôle incontournable au cours de ces différentes échéances électorales. L’opposition veut obtenir plus de places pour s’assurer que le scrutin surtout présidentiel sera équitable et juste.

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *