Zimbabwe : une miss Albinos pour lutter contre les préjugés

« La Beauté au-delà de la peau » c’est le thème autour duquel s’est tenue la première édition d’une compétition de beauté entre jeunes femmes albinos. Celles-ci ont défilé pour montrer leur charme au cours d’une soirée à Harare, au Zimbabwe . L’idée de cet événement est de réduire les discriminations à l’endroit des personnes albinos, qui souffrent de stigmatisations.

La compétition Miss albinos au Zimbabwe est une réponse à un phénomène toujours persistant et grandissant au Zimbabwe et dans les pays voisin voire, dans les autres pays du continent

Un vrai défilé en tenues de soirée et traditionnelle avec 13 candidates au titre de Miss albinos Zimbabwe. La couronne a été remportée par Sithembiso Mutukura, une étudiante de 22 ans. L’occasion d’encourager les personnes que beaucoup traitent de différente.

« On dédaigne toujours les personnes avec des handicaps, même à l’école. J’en ai beaucoup bavé, mais je veux que les personnes albinos soient courageuses et persévèrent. On doit défendre nos droits et j’espère que ma victoire va donner de la force aux petites filles. Les personnes handicapées ne doivent pas se sous-estimer », explique la lauréate

La miss Albinos 2018 est repartie avec beaucoup de cadeau et la somme de 85 dollars. « L’objectif de ce concours est d’instiller la confiance parmi les filles albinos au Zimbabwe et de réduire les préjugés associés à cette maladie. Les personnes albinos sont talentueuses, belles et intelligentes comme n’importe quel autre être humain. La vie m’a appris, en tant qu’albinos, qu’il faut persévérer et survivre » explique l’organisatrice de la soirée, Brenda Mudzimu.

Plus de 40.000 albinos vivent au Zimbabwe. Quotidiennement elles souffrent de préjugés de traitements inhumains. Au Mozambique, Malawi et en  Tanzanie leur situation est encore plus compliquée. Chaque année, des dizaines d’entre eux sont victimes d’attaques, tués et amputés de leurs membres qui sont ensuite utilisés pour des rituels censés apporter richesse et chance.

Désormais les organisateurs veuillent faire de cet évènement, un rendez-vous annuel. Par après, ils veulent étendre vers les autres pays de l’Afrique et dans le monde entier. En 2016 déjà, le Kenya avait organisé une élection Miss et Mister albinisme.

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *