Le Burkina Faso abrite la plus grande centrale hybride fioul-solaire du monde

La plus grande centrale hybride fioul-solaire du monde ne se trouve ni en Asie ni en Europe. Tenez-vous bien, elle se situe au Burkina Faso, ce pays ensoleillé d’Afrique de l’ouest qui a fait le choix de tirer un meilleur parti de l’énergie solaire.

La nouvelle peut bien étonner beaucoup mais cela signifie qu’en Afrique, il y a aussi de quoi se bomber le torse. Le pays des hommes intègres fera parler encore de lui pour avoir mis en place une vaste centrale hybride fioul-solaire qui se retrouve être le plus grand aussi bien d’Afrique que du monde entier.

L’honneur est revenu à l’entreprise minière Iamgold Essakane SA de mettre officiellement en service, dans la région du Sahel burkinabè cette infrastructure. Cela a été une véritable joie pour la Directrice générale (DG) d’Essakane Solar, Marie Kantiono. Selon elle, la mise en place de cette centrale a été rendue possible grâce à la mobilisation de près de 130 000 panneaux solaires, le tout réparti sur une superficie de 30 hectares.

Le coût des travaux est estimé à 25 millions de dollars ou approximativement 14 milliards de FCFA. C’est «un tournant majeur et irréversible pour l’industrie minière», se réjouit la directrice.Cela s’explique par les économies d’énergies que pourraient faire la mine d’or d’Essakane qui pour ses besoins produit 18.500 tonnes de CO2 par an rien que par l’utilisation du fioul.

Des économies de plus de six millions de litres de fioul par an sont annoncées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *