Affaire « financement libyen »: Nicolas Sarkozy placé en garde à vue en France

L’information fait les gros titres dans la presse notamment française ce 20 mars 2018. A en croire le site Mediapart et le journal Le Monde, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de la commune de Nanterre (France). Il doit répondre aux soupçons qui pèsent sur le financement de sa campagne électorale victorieuse en 2007.

Les mêmes sources précisent que l’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, proche de Nicolas Sarkozy, est également entendu mardi en audition libre qui, selon Mediapart, avait servi d’intermédiaire en 2012.

A noter que c’est le toute première fois que Sarkozy est écouté dans cette affaire, suite à une révélation de Mediapart qui  affirmait en 2014 que l’ancien président de la République aurait reçu environ 50 millions d’euros du régime de Mouammar Kadhafi pour financer sa campagne présidentielle de 2007.

Après avoir quitté le pouvoir en mai 2012, et après l’éclatement de cette affaire, l’ancien président a toujours formellement démenti les faits allégués notamment par un autre homme de réseaux, le franco-libanais Ziad Takieddine.

Nos confrères de RTS Info rapportent que la garde à vue de Nicolas Sarkozy peut durer 48 heures. Il pourrait ensuite être présenté aux magistrats afin d’être mis en examen.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *