La nigérianne Toyin Ojora Saraki, nommée conseillère spéciale de l’OMS

La fondatrice de Wellbeing Foundation Africa Toyin Ojora Saraki, originaire du Nigéria, a été nommée conseillère spéciale du Groupe consultatif indépendant (GAFI) de l’OMS AFRO, la branche de l’Organisation mondiale de la santé en Afrique et l’une des quatre femmes engagées dans la santé mondiale par Devex, la plateforme internationale de médias de développement.

La nomination a été effective en début du mois par le Dr Matshidiso Moeti, Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, dans le but d’amener l’expérience de première ligne considérable de Mme Saraki à influencer la stratégie et la politique de l’OMS.

Le premier engagement de Mme Saraki dans ce nouveau rôle aura lieu cette semaine à la 3ème réunion du Groupe consultatif indépendant (GIC) à Johannesburg, en Afrique du Sud. La réunion se concentrera sur le repositionnement du travail de l’OMS en Afrique dans le contexte du 13ème Programme général de travail de l’OMS (GPW13) et du Plan mondial de transformation de l’organisation sanitaire.

S’exprimant lors de l’événement, Mme Saraki a déclaré qu’il était temps que les Nigérians ouvrent leurs yeux sur le rôle crucial que la couverture sanitaire universelle pourrait jouer dans l’amélioration radicale de la santé, la réduction de la pauvreté, la croissance économique et la promotion de l’égalité des sexes.

Selon celle-ci, chaque année, une centaine de millions de personnes dans le monde sont poussées dans la pauvreté en raison des coûts de santé, tandis qu’une personne sur cinq bénéficie d’une protection sociale qui pourrait couvrir les pertes de salaire en cas de maladie.

« Nous devons agir pour que chaque personne, riche ou pauvre, âgée ou jeune, vivant en milieu urbain ou rural, ait accès à des soins de santé efficaces, rapides et de qualité » a déclaré la Nigériane. Et d’ajouter, « je plaide en faveur de la législation et de l’investissement pour faire cette ambition une réalité et je suis ravie que des progrès aient été réalisés récemment: l’adoption par le Sénat nigérian du Fonds de revenu consolidé à un pour cent du Fonds de base pour les soins de santé, un exemple révolutionnaire. »

Pour rappel, Toyin Ojora Saraki est l’épouse du président du Sénat de la République fédérale du Nigeria.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *