L’or blanc camerounais à la conquête de la Turquie

Le coton camerounais s’exporte vers d’autres horizons, renforçant par la même occasion la coopération nord-sud. Au cours de la dernière campagne cotonnière, le Cameroun a ajouté à sa liste de pays destinataire, la Turquie.

Hüsnü Murat Ülkü, l’ambassadeur de Turquie au Cameroun, révéla que « pour la première fois, le coton camerounais a pu être vendu en Turquie. Nos importateurs se sont dit que le coton du Cameroun est très bon et qu’il faut aussi voir les opportunités de produire sur place au Cameroun ».

La coopération entre les deux pays est donc lancée et chacun des parties espère une augmentation des transactions et projets entre les deux nations.

Comme pour sceller le partenariat entre les deux pays, le diplomate turc évoque la construction du stade de Japoma, à Douala. Un stade financé et finalisé par les turcs. « Le premier ‘’méga-projet’’ qui va être finalisé par une entreprise turque avec le financement de l’Eximbank turque. Ce sera un monument de l’amitié entre les deux pays, qui ouvrira de nouveaux horizons pour notre coopération », a déclaré le diplomate.

Il faut noter qu’au Cameroun, la culture du coton se passe en majorité au Nord du pays. Le coton occupe environ le tiers des surfaces cultivées notamment en saison des pluies. Il est d’après plusieurs sources de bonnes qualité et est très prisé sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *