Congrès mondial sur la sécurité des frontières: des efforts à consentir !

L’Algérie est toujours à l’avant-garde de la sécurité, que ce soit au niveau régional, continental ou mondial. A ce titre, le général major H. Abdelghani qui est le directeur général de la sûreté nationale, par ailleurs président d’Afripol, a appelé, hier à Madrid à la mise en œuvre d’une approche sécuritaire globale et cohérente sur la sécurité des frontières.

Un appel lancé lors de sa participation aux travaux du congrès mondial sur la sécurité des frontières. Au cours de son intervention, le DGSN a exposé les principales mesures et étapes effectuées par la police algérienne, qui parraine l’initiative de  création de ce mécanisme africain qui permet entre autres de coordonner les efforts des polices du continent selon une approche sécuritaire régionale et en intégrant des solutions technologiques susceptibles de garantir la sécurisation totale des frontières.

Le représentant Algérien a estimé que cet événement donne une valeur ajoutée aux différents efforts qui visent à améliorer la coopération entre les institutions sécuritaires et les partenaires des secteurs privés et publics spécialisés dans les technologies de pointe et également de trouver des solutions efficaces qui garantissent une meilleure maîtrise de la gestion des frontières.

Il a aussi parlé sur le rôle important assigné aux organisations sécuritaires internationales, telle Afripol, dans leur lutte contre la propagation des crimes en relation avec les frontières, le commerce illicite de drogues et des armes à feux, la radicalisation, la cybercriminalité et enfin la contrebande.

Le GM a rappelé les priorités du plan de travail d’Afripol pour les deux années de 2017 à 2019. Ceci en relation avec les objectifs de l’union   africaine, visant entre autres à lutter et à prévenir contre toutes les formes de crimes transnationaux, dont l’émigration clandestine, la cybercriminalité et le crime organisé. Ceci ne peut être efficace qu’à travers une étroite coordination avec les partenaires internationaux dans la  contribution dans la bonne gouvernance des frontières et les questions d’intérêt commun.

Signalons que d’autres responsables d’organisations sécuritaires internationales et des responsables de haut niveau d’agences d’application de la loi. Il y en a aussi divers acteurs participant à ce congrès et l’objectif serait d’examiner les perspectives de coopération et de renforcement du partenariat.

Ceci, en préconisant l’adoption d’une  vision commune qui permettra de relever les défis relatifs à la sécurité des frontières. Cependant, ce congrès mondial permettra de trouver les perspectives de lutte commune entre des pays qui ont les mêmes soucis sur le plan sécuritaire. Ce qui rendra la mission adéquate en conjuguant les efforts par une meilleure approche possible.

 

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *